Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Culture] Des vacances en or

Je veux commenter  SÉBASTIEN ROUSSILLAT 2015-03-19 08:46:34    Source:La Chine au présent

Le 29 janvier 2014, on profite de la Semaine d'or du Nouvel An chinois pour se promener à la foire de Ditan.

Créée au départ pour stimuler l'économie et développer le commerce intérieur, la Semaine d'or a beaucoup évolué. Avec les congés payés annuels apparus en 2008, elle a aussi apporté beaucoup de changements à la société chinoise, que ce soit dans ses loisirs ou ses modes de voyage.

C'est en 2000 que les Chinois ont pu, pour la première fois, avoir des vacances pour les fêtes traditionnelles chinoises et la fête Nationale, suite à une décision prise par le Conseil des affaires d'État en 1999. À raison d'à peu près trois jours de congé par fête, cela faisait monter le nombre total de jours de vacances en Chine à 7, soit une semaine complète (appelée conséquemment la Semaine d'or), dispatchés sur trois périodes de l'année. Le but de cette semaine était bien de permettre aux Chinois de prendre quelques jours de repos, mais aussi de stimuler la consommation intérieure et le développement du tourisme. Aujourd'hui, cette Semaine d'or a été allongée et avec l'apparition des congés payés, les vacances chinoises ont connu plusieurs évolutions.

Théorie et pratique

Mais avant de partir en vacances, un peu de calcul : en 2008, une nouvelle décision du Conseil des affaires d'État permet l'apparition des congés payés. Ils sont organisés selon un régime d'ancienneté, à raison de 5 jours par an en dessous de 10 ans d'ancienneté, de 10 jours pour plus de 10 ans et de 15 jours pour plus de 20 ans. Ces congés payés pouvant être organisés selon leur bon vouloir par les employés dans la théorie.

Dans la pratique, ces congés payés sont surtout dédiés aux personnes travaillant dans l'administration gouvernementale, les services publics et les entreprises publiques. Tout en sachant que ces congés ne peuvent pas être pris librement dans certains cas de professions recquérant une présence régulière à son poste. Les professeurs, eux, ont plus de vacances que ce que prévoient les textes : ils ne sont donc pas soumis à ce régime de congés. Les salariés des entreprises privées ou internationales sont des cas particuliers. Certains employés de ces entreprises ne pouvent pas forcément poser leurs congés comme ils l'entendent, mais ce n'est pas la question dans cet article.

Question : combien de jours de congés ont les Chinois ? La réponse est simple : les Chinois ont donc au minimum 16 jours de congés dont 11 nationaux qui regroupent 3 jours pour la fête du Printemps, 3 pour la fête Nationale du 1er octobre et 1 jour pour chaque fête traditionnelle chinoise dont la fête des Morts, la fête des Bateaux-Dragons, la fête de la Lune, plus 1 jour pour le Nouvel An du calendrier grégorien et 1 autre pour la fête du Travail. Les 5 jours restants sont les congés payés annuels minimums.

Parler d'une seule Semaine d'or est donc dorénavant plus ou moins archaïque en Chine, puisque finalement, les Chinois ont d'ores et déjà plus d'une semaine de congés payés : la Semaine d'or plus les congés payés.

Voyager pour consommer

Comme le voulait la logique de la Semaine d'or, quand on a des vacances, on part en voyage et on consomme : billets de train, hôtel, restauration, entrée des sites touristiques, services, souvenirs etc... Et les Chinois consomment beaucoup pendant leurs vacances. Les prix bondissent en conséquence à chaque période de vacances et dans les villes touristiques, les « prix touristiques » sont parfois gonflés de plus de la moitié du coût initial... Conclusion : les congés pour consommer, ça marche ! Rien que pour les congés de la fête Nationale de 2014, les Chinois ont consommé pour 975 milliards de yuans rien qu'en restauration et vente au détail.

Mais ce n'est pas uniquement le tourisme chinois qui en profite, puisque depuis quelques années, les Chinois sont les touristes qui achètent le plus à l'étranger. Et les commerçants étrangers l'ont compris ! D'où les facilités de visa pour la France par exemple, où les Chinois dépensent énormément en produits de luxe, mais aussi vers les États-Unis et d'autres destinations.

On voyage moderne !

Après votre journée de travail, sur les écrans du métro pékinois, vous pouvez voir une publicité de l'agence Ctrip avec cet acteur chinois Deng Chao qui joue le rôle du petit ami parfait emmenant sa copine en voyage. Il utilise son smartphone pour acheter les billets d'avion et réserver l'hôtel : un phénomène commun en Chine. D'après les statistiques, plus de 39 % des Chinois préparent leur voyage sur leur smartphone ou leur tablette numérique ; les autres le font principalement sur des sites de voyage pour profiter d'offres.

On observe une diversification des destinations, à l'intérieur de la Chine comme vers l'étranger. Avec toutefois une majorité de Chinois se dirigeant vers le Sud du pays, car il y fait plus chaud et les paysages y sont paradisiaques. Exemple avec la province du Yunnan et l'île de Hainan, qui récupèrent à elles seules plus de 60 % des touristes. La Thaïlande, par sa proximité géographique et son coût bon marché, est la destination étrangère favorite des Chinois. L'Europe n'arrive qu'en 6e place derrière des destinations plus proches, comme la Corée du Sud ou le Japon.

La plupart des voyages achetés par les Chinois sont des packages personnalisés comprenant un billet d'avion, la réservation de l'hôtel et parfois les billets d'entrée dans les sites touristiques. Le reste achète généralement des séjours organisés, moins chers et demandant moins d'organisation.

Les mentalités changent

Quand vous voyez une photo de la plage de Qingdao pendant les vacances du 1er mai, vous prenez peur : c'est une véritable cohue, une ruche sur le sable. Pourquoi ? Parce que tous les Chinois semblent partir en vacances en même temps. Les chassés-croisés du 15 août n'existent pas en Chine, mais ils n'ont absolument rien à leur envier. Rien que pour l'année 2014, d'après les statistiques de l'agence de voyage chinoise Ctrip, les jours de congés de la fête Nationale ont vu migrer plus de 8 millions de personnes par avion et plus de 68 millions par le train. Soit l'équivalent de la Suisse dans les airs et de la population française sur le rail, en l'espace de 7 jours...

Avec la généralisation des congés payés et l'augmentation du pouvoir d'achat des Chinois, est apparu un changement dans leur mentalité. N'allez pas croire que ceux-ci aiment partir en même temps que tout le monde pour s'entasser sur les plages ou faire la queue sur les escaliers du mont Taishan. Au contraire, la pression que le nombre de touristes amène sur des durées courtes et concentrées dans certains sites touristiques a notamment fait prendre conscience aux autorités des problèmes posés pour la sécurité, la préservation et la propreté des sites touristiques, mais aussi l'accueil des touristes et la qualité générale des congés.

Les touristes chinois à l'étranger, souvent mal vus, ont aussi attiré l'attention jusqu'au sommet de l'État, puisque le président Xi Jinping a lui-même interpellé la population lors d'une visite à l'étranger, en recommandant de ne pas jeter les bouteilles d'eau minérale n'importe où et d'éviter de manger uniquement des nouilles instantanées chinoises à l'étranger, en référence à des rumeurs courant sur Internet concernant des touristes chinois peu attentifs aux us et coutumes des pays visités. Une expression populaire « Voyager à la chinoise » résume les mauvaises habitudes des touristes chinois et cherche à faire prendre conscience des comportements à améliorer. Le même type d'expression pour « Traverser la rue à la chinoise » avait eu un effet assez visible.

De même que des inscriptions faites en chinois sur des monuments historiques en Chine et à l'étranger ont fait jaser sur la Toile. Les internautes prenant conscience du mauvais goût de cette habitude ont prié les touristes de ne pas laisser de traces de leur passage partout où ils vont.

Mais le changement le plus important en train d'advenir concerne la demande envers la généralisation des congés payés pour tous les travailleurs de tous les secteurs, avec l'assurance que ceux-ci pouront être pris. Une autre demande est l'allongement à 16 jours des vacances nationales de la Semaine d'or pour permettre réellement à tous les Chinois de partir en vacances ou au moins, de se reposer.

Enfin, d'après les statistiques, de plus en plus de Chinois choisissent de prendre des congés payés en dehors de la Semaine d'or, pour éviter la cohue lors des vacances nationales et l'augmentation des prix assortie.

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos