Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Economie] Approfondir la réforme pour libérer le potentiel de développement

Je veux commenter  HOU RUILI 2016-04-11 10:12:58    Source:la Chine au présent

Les réunions annuelles de l'Assemblée populaire nationale (APN) et celle du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) sont souvent appelées « les deux sessions ». Elles se tiennent en mars de chaque année et ouvrent au monde une fenêtre par laquelle il peut en apprendre plus sur la Chine. Les nouvelles tendances du développement qui ont été dévoilées lors des deux sessions de cette année sont particulièrement cruciales pour les progrès futurs du pays. Le XIIIe Plan quinquennal qui vient d'être lancé doit guider le développement de tous les secteurs et de tous les domaines, et les nouvelles initiatives de réforme annoncées dans le rapport d'activité du gouvernement suggèrent la direction dans laquelle va avancer la Chine.

Premièrement, la Chine renouvelle son engagement de construire un gouvernement qui sera à la fois basé sur le droit, innovant, respectueux de l'environnement et pour le peuple et son bien-être. Le pays prend un tournant pour réduire la marge d'intervention du gouvernement et donc pour affirmer le rôle du marché et prendre des mesures ciblées qui permettront de perfectionner les services publics fournis par l'État.

Le lancement de la nouvelle plate-forme de « Internet+service public » permettra un fonctionnement plus intelligent et donc plus efficace du gouvernement. En raison d'une réaction tardive du marché, les réglementations précédemment mises en place par le gouvernement n'ont eu pas d'effet. Mais la nouvelle proposition d'une « régulation en temps voulu » devrait permettre de planifier et d'affiner l'économie du pays de façon plus flexible, particulièrement en ce qui concerne les questions de la monnaie et des obligations, ou de la fiscalité.

Technologies nouvelles, secteurs industriels nouveaux, nouveaux modèles commerciaux et une économie du partage, telles sont les nouvelles forces motrices de la croissance. On y trouve pêle-mêle les véhicules à énergies renouvelables, l'industrie verte, le Big Data, le réseau logistique ou l'intelligence artificielle qui émergent et sont appelés à devenir les points de croissance de la nouvelle économie chinoise.

La Chine entend construire ses premières plates-formes industrielles nationales innovantes où une série de programmes de fabrication intelligents pourront être exécutés, mais aussi lancer des projets visant à consolider le développement de l'industrie, à promouvoir l'industrie verte et à développer les équipements haut de gamme. Ces mesures amélioreront la qualité des processus de production et des produits, ce qui à son tour améliorera le know-how des constructeurs et industriels nationaux sur le marché mondial.

Par ailleurs le pays va s'attaquer à résoudre le problème des capacités industrielles excédentaires et celui des « entreprises zombies », notamment dans les secteurs du charbon et de l'acier. Des politiques fiscales, financières et autres améliorées viendront soutenir cet effort et permettront de réduire le gaspillage de ressources de l'État, de restructurer les biens publics, mais aussi de reconvertir les personnes ayant perdu leur emploi suite à ces restructurations.

Les entreprises ont été appelées à se concentrer sur les secteurs correspondant le mieux à leur expertise et poursuivre sans cesse la perfection. Les employés seniors, dépositaires de savoir-faire uniques, constituent un atout indispensable pour aller vers des processus de fabrication plus flexibles, sur-mesure, lesquels forment la base de la réforme structurelle axée sur l'offre.

Le développement économique vise à améliorer le niveau de vie des gens. Par exemple, de plus en plus de Chinois peuvent désormais se permettre de voyager et le pays entre dans une nouvelle ère, celle du tourisme de masse. La fibre optique est également accessible à un nombre sans cesse croissant de ménages, ce qui rend l'Internet plus rapide que jamais. Le rapport d'activité du gouvernement a annoncé comme l'une des tâches prioritaires pour cette année le développement de réseaux optiques dans de nombreuses villes.

Enfin, dans cette nouvelle phase d'ouverture qualitative, la Chine va poursuivre sa promotion de l'initiative des nouvelles Routes de la Soie, nouer un nombre accru de coopérations avec d'autres pays dans le domaine des capacités de production, jouer la carte de l'innovation dans sa promotion du commerce international, faire un usage amélioré de ses investissements à l'étranger et accélérer la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie des zones de libre-échange. En 2016, la Chine poursuivra ses projets pilotes d'e-commerce transfrontalier et de soutien aux entreprises engagées dans la construction de plates-formes de stockage à l'étranger permettant d'accueillir plus de produits d'exportation. Ceux-ci permettront aux produits d'exportation chinois d'être expédiés sous douane à l'étranger en gros, avant d'être distribués directement dans les pays destinataires. Encouragés par le plan d'action appelé « Internet+Logistique » lancé en mai dernier par le ministère chinois du Commerce, un grand nombre de portails d'e-commerce et d'entreprises engagées dans l'exportation de biens ont commencé à adapter leur système logistique au nouveau principe d'exportation créé par ces entrepôts extraterritoriaux.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos