Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Innovation] Hangzhou : ville de dynamisme et d’innovation

Je veux commenter  CHEN JING 2016-09-12 05:37:08    Source:la Chine au présent

« La plus belle librairie de Chine », Zhongshuge, a ouvert ses portes à Hangzhou le 23 avril 2016.

Lors du Sommet du G20 organisé du 4 au 5 septembre 2016, Hangzhou accueillera des hôtes distingués venant des quatre coins de la planète. Elle présentera au monde son allure créative, dynamique, moderne et internationale, ainsi que son attitude très ouverte. À l'ère actuelle où l'on encourage l'entreprenariat et l'innovation de masse, cette ville pittoresque et romantique est devenue un paradis pour les start-ups et les hommes d'action, dans lequel l'économie privée se développe rapidement, l'ambiance de l'entreprenariat et de l'innovation est renforcée, et l'e-commerce devient de jour en jour plus populaire.

Sur la liste des meilleures villes commerciales de la partie continentale de la Chine, sélectionnées par le magazine Forbes, Hangzhou occupe la première place. En plus, il lui a été conféré par la Banque mondiale pendant des années consécutives le titre de la ville chinoise ayant le meilleur environnement pour l'investissement.

E-commerce

Alibaba Group, la plus grande entreprise d'e-commerce du monde, a été créée à Hangzhou il y a 17 ans. « Alibaba est prêt à constituer une plate-forme pour tous les entrepreneurs ayant de bonnes idées. En plus d'un emploi, ce que nous pouvons leur offrir réside davantage en une opportunité de se développer. Le progrès d'Alibaba démontre en fait le développement des start-ups et de la ville de Hangzhou », montre Liu Lu, directrice des relations publiques de la société. D'une part, l'essor d'Alibaba fournit des conditions matérielles nécessaires pour l'entreprenariat et l'innovation de Hangzhou en matière d'e-commerce, en rassemblant une grande quantité de personnes qualifiées et de chaînes industrielles. D'autre part, la déclaration « il faut avoir un rêve, au cas où il se réaliserait un jour » prononcée par Jack Ma, créateur du groupe, a eu une influence positive sur toute la société, ainsi l'entreprenariat de masse dans le secteur d'Internet à Hangzhou est-il bien encouragé.

Désormais, le nombre de sites Internet liés à l'e-commerce à Hangzhou représente un tiers du nombre total en Chine. En 2015, la ville possède, sur la plate-forme de boutiques en ligne, 262 300 points de vente au détail actifs, le nombre le plus important de la province du Zhejiang. Elle est devenue une vraie capitale d'e-commerce. Selon des données sur la consommation en ligne publiées par le Bureau du commerce du Zhejiang, la valeur ajoutée de l'e-commerce de Hangzhou a dépassé 82,654 milliards de yuans en 2015.

Stimulée par Alibaba, la nouvelle industrie de l'Internet de Hangzhou se caractérise par l'intégrité et la solidarité. Avec un bon environnement d'investissement, de multiples zones d'entreprenariat se développent de manière vigoureuse dans la ville, parmi lesquelles le « village de Rêve », qui, fondé en 2014, lutte pour son objectif de réunir 10 000 entrepreneurs diplômés de l'université en trois ans créant 2 000 projets d'entreprise, ainsi que de rassembler plus de 300 sociétés et établissements de gestion de fonds pour accumuler une somme d'actifs gérés de 100 milliards de yuans et un montant total d'actifs financiers de 300 milliards de yuans.

Jack Ma a démontré publiquement à plusieurs reprises qu'Alibaba veut offrir aux start-ups des infrastructures perfectionnées en e-commerce et toutes les conditions requises. En 2015, il a créé spécialement une institution non lucrative visant à former une nouvelle génération de start-ups et d'entrepreneurs dans la nouvelle ère de civilisation commerciale. En fait, les start-ups étant passées par Alibaba constituent la force principale de l'entreprenariat de Hangzhou.

Li Zhiguo, 46e employé recruté par Alibaba, fait partie des premiers sortants du Groupe à créer une entreprise de manière indépendante. En 2004, il a fondé www.koubei.com, un site Internet destiné aux services de vie quotidienne, qui sera acheté par Alibaba deux ans plus tard. Depuis 2010, Li Zhiguo travaillait comme business angel (littéralement ange d'affaires, appelé aussi investisseur providentiel). Il a investi successivement dans de nombreuses applications, dont Mogujie (une plate-forme d'e-commerce pour le public féminin) et Kuaidadi (une plate-forme pour trouver un taxi) qui a été achetée plus tard par Alibaba en la combinant à une autre application similaire. Maintenant, Li Zhiguo assume les fonctions de PDG de Wacai (une plate-forme pour répertorier les dépenses et administrer les portefeuilles).

Au mois de juin 2016, on compte 99 makerspaces enregistrés à Hangzhou, avec 1 430 groupes et programmes sur l'entreprenariat et l'innovation de masse, qui ont établi 98 fonds, dont le capital total a atteint 7,2 milliards de yuans.

Économie privée

Le marché automobile chinois était monopolisé pendant une longue période par les voitures étrangères, mais il entre actuellement dans une nouvelle phase de développement. La structure d'âge des consommateurs et la demande des utilisateurs ayant beaucoup évolué, les facteurs technologie, rapport qualité-prix, et personnalisation entrent de plus en plus en considération.

« En se basant sur la supériorité des capacités de R&D et de l'innovation technologique, Geely a fait un réajustement stratégique, en lançant une série de nouvelles marques. Celles-ci sont non seulement demandées sur le marché intérieur, mais également populaires parmi les utilisateurs d'outre-mer », nous raconte Liu Wen, entraîneur à l'Institut de recherches de Geely Automobile. À ce jour, les nombres de demandes de brevets et de validations de brevets de Geely ont respectivement dépassé 13 000 (dont 2 300 brevets d'invention) et 6 500 (dont 900 brevets d'invention). Geely est inclue sur la liste des dix plus grandes marques chinoises en matière d'innovation des droits de propriété intellectuelle.

Au mois d'avril 2016, le programme d'automobiles à énergie nouvelle de Geely, le plus grand programme d'investissement industriel de Hangzhou, s'est installé dans la zone industrielle de Dajiangdong. Le montant de l'investissement est estimé à 8 milliards de yuans, et on projette de réaliser une production annuelle de 100 000 voitures à énergie nouvelle au cours de la première phase. Selon le groupe Geely, Hangzhou est de nouveau choisie comme base d'innovation parce que cette ville dispose d'une bonne atmosphère d'entreprenariat, d'une tendance favorable au réajustement structurel et à la transformation économique, ainsi que d'une haute considération quant à la protection de l'environnement.

Sur la liste du Top 500 des entreprises privées chinoises, publiée fin 2015 par la Fédération nationale de l'industrie et du commerce, 55 entreprises sont situées à Hangzhou. C'est la 13e fois consécutive que Hangzhou se place au premier rang des villes chinoises.

En plus de Geely, le siège du groupe Wahaha, célèbre marque de boissons, se trouve également à Hangzhou. Face à la jungle du marché chinois des boissons, Wahaha s'en tient à la voie de l'innovation indépendante, en recherchant l'excellence. Perfectionnant sans cesse ses technologies, le groupe ne cesse de créer de nouveaux produits afin de satisfaire les demandes des consommateurs en matière de goût, d'aspect pratique et de personnalisation.

Soutien politique

Que ce soit pour l'e-commerce ou l'économie réelle privée, leur développement dépend du fort soutien et de l'aide politique du gouvernement de Hangzhou. On compte désormais à Hangzhou environ une centaine de parcs d'entreprenariat et d'établissements de services concernés, constituant des incubateurs favorables pour beaucoup d'entreprises naissantes.

« Hangzhou est un paradis non seulement pour les entrepreneurs, mais également pour les investisseurs. Ses paysages pittoresques naturels, sa profondeur historique, ainsi que son attitude ouverte et tolérante sont attrayants pour les start-ups des quatre coins du pays », remarque Wang Zhiqiang, directeur du Bureau de développement économique et de la réforme de l'arrondissement Jianggan à Hangzhou.

Au début de l'année 2015, Hangzhou était la première ville du pays à publier une politique destinée aux personnes qualifiées. Le gouvernement municipal peut accorder une aide pécuniaire allant jusqu'à 5 millions de yuans pour soutenir les activités d'innovation et d'entreprenariat des talents de haut niveau, jusqu'à 20 millions de yuans pour les projets d'équipes d'entrepreneurs de premier plan, et jusqu'à 100 millions de yuans pour les programmes majeurs des meilleurs talents et groupes.

Suite à ces nouvelles mesures, Hangzhou avait ainsi attiré 1 034 talents fin 2015, en leur accordant une aide financière atteignant 140 millions de yuans. De plus, la ville a financé la formation de 7 258 personnes hautement qualifiées.

Tout cela fait de Hangzhou une ville dynamique et pleine de ressources, dans laquelle un nombre grandissant d'entreprises chinoises qui s'en tiennent à l'innovation indépendante sont nées et se développent. Comptant parmi les villes chinoises les plus actives dans le domaine de l'entreprenariat, Hangzhou est une vraie capitale de création d'entreprises et de rêves.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos