Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Economie] Le bourg de Jingrong renaît grâce à l’entrepreneuriat

Je veux commenter  LUO YAO 2016-09-20 05:18:49    Source:la Chine au présent

Le 25 avril 2016, le premier ministre Li Keqiang a visité le bourg de Jingrong et a testé un robot joueur de badminton conçu par une start-up.

Dans le bourg de Jingrong, les enseignes multicolores des entreprises sont accrochées sur les bâtiments bordant les rues. Ce bourg affiche une prospérité jamais connue auparavant.

La renaissance d'un bourg millénaire

Il y a 2 000 ans, le gouverneur du Sichuan Li Bing et son fils ont fait construire le complexe hydraulique de Dujiangyan, qui conduisait les eaux de la rivière Minjiang vers les champs à irriguer de la plaine de Chengdu. Ces terres sont devenues très fertiles. Ici, le climat est agréable ; la température et l'humidité sont propices à l'élevage des vers à soie. C'est ainsi que la broderie locale shuxiu (broderie du Sichuan) est née.

Inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de Chine, la broderie du Sichuan était déjà mentionnée dans les récits de la dynastie des Han de l'Ouest (206 av. J.-C.-24). On l'appréciait pour ses couleurs magnifiques.

Les ateliers de broderie à la main ne peuvent plus aujourd'hui satisfaire la demande. Les machines ont remplacé la main-d'œuvre. Ainsi, la broderie à la main du Sichuan est en voie de disparition.

« J'adore la broderie du Sichuan, je voudrais travailler dans ce secteur », annonce Fu Guolian, une jeune femme de 24 ans diplômée de design à l'École supérieure technique professionnelle du textile de Chengdu. Celle-ci abrite un centre d'études de la broderie du Sichuan. Fu Guolian a étudié et se passionne pour cet art artisanal. Originaire de la province de Hainan, elle a choisi de s'installer à Chengdu après l'obtention de son diplôme. Avec quelques amis, elle a créé une société nommée Qingzhen Yixian, dont le siège est installé dans le bourg de Jingrong, qui relève du district de Pixian.

« Le bourg de Jingrong nous offre des conditions préférentielles, donc j'ai choisi d'y créer ma société », explique-t-elle. Le bourg de Jingrong est à 30 km du centre-ville de Chengdu. Au début de l'année 2015, le bourg est devenu un parc industriel. En août 2015, la société du groupe de Fu Guolian s'y est implantée. Ces jeunes sont prêts à réaliser leur rêve de faire valoir la culture de la broderie du Sichuan.

Avant l'arrivée des entrepreneurs comme Fu Guolian, personne ne s'attendait à ce que le bourg, délaissé suite à la montée en gamme des industries traditionnelles, connaisse une renaissance. Maintenant, un an après la création du parc industriel, Jingrong fait la fierté du district de Pixian, et de tout le Sichuan.

Le bourg de Jingrong comptait auparavant des usines à forte densité de main-d'œuvre. En 2015, en raison de la reconversion des industries et la plus large utilisation des robots, les usines ont fermé. La zone résidentielle prévue pour 80 000 personnes restait vide ; le bourg était devenu une cité morte.

Au début de l'année 2015, le gouvernement a commencé à appeler à l'entrepreneuriat et à l'innovation pour tous. La ville de Chengdu a lancé un plan d'action de « création d'entreprises à Tianfu », le surnom de Chengdu. Selon ce plan d'action, le district de Pixian a décidé d'installer un centre de création d'entreprises et d'innovation dans le bourg de Deyuan et le centre a été nommé « bourg de Jingrong ». « Jing » signifie « essence », et « rong » est un autre diminutif de la ville de Chengdu. Les appartements vides pouvaient être reconvertis en bureaux par les jeunes venus créer leur entreprise. Les 19 établissements d'enseignement supérieur pouvaient fournir un soutien technique et scientifique et des ressources humaines.

Le 28 avril 2016 dans le bourg de Jingrong. Les photos de grands entrepreneurs sont affichées sur un immeuble : Steve Jobs, Bill Gates, Jack Ma... Qui sait si le prochain ne sera pas ici ?

Le rêve de la création d'entreprises dans un petit bourg

La société Qingzhen Yixian de Fu Guolian est située dans la pépinière du Guanggu Café. La plupart des partenaires sont aussi diplômés de l'École supérieure technique professionnelle du textile de Chengdu. Le design, la fabrication et la vente sont les activités principales de la société.

« Au début, le bourg de Jingrong nous a offert des bureaux, l'eau et l'électricité. Cette politique préférentielle nous a aidés à économiser les coûts, explique Dang Jianping, l'un des partenaires de la société. Créer une entreprise est difficile. Nous avons été confrontés à des difficultés au début, comme le manque de canaux de distribution. Pour résoudre ces problèmes, nous avons élargi nos réseaux de commercialisation en ligne, nous avons ouvert une boutique sur le site taobao.com. Nous développons certains produits par financement participatif. Les responsables de la pépinière d'entreprises nous ont donné beaucoup de conseils. Nous avons des clients jusqu'à Beijing et Guangzhou. »

En plus de la vente de produits de la broderie du Sichuan, Fu Guolian et Dang Jianping se sont fixé un autre objectif plus ambitieux.

« Lorsque les instruments de broderie arriveront en août, nous allons ouvrir un atelier. Le local nous est fourni gratuitement par le bourg. Les amateurs de broderie du Sichuan pourront venir apprendre gratuitement à broder, acquérir des connaissances sur la broderie du Sichuan et l'art de sa fabrication. Cet art artisanal millénaire doit être perpétué. » Pour elle, la création d'entreprise signifie non seulement créer de nouvelles choses, mais aussi insuffler une nouvelle vitalité dans la tradition.

En plus des secteurs traditionnels comme la broderie du Sichuan, le secteur des grandes données s'est également installé à Jingrong.

« Nous avons choisi Jingrong parce que nous apprécions ses bonnes infrastructures, mais aussi les orientations très utiles offertes par ce bourg, par exemple les indices de l'entrepreneuriat et de l'innovation. Cela est très utile pour les entreprises comme la nôtre », révèle Peng Juan, qui travaille pour Xundao Technology. Fin 2015, celle-ci s'est implantée dans le centre de création d'entreprises et d'innovation des grandes données créé par Youedata dans le bourg de Jingrong. En coopération avec le Centre national d'information et l'Université des sciences et technologies électroniques de Chine, le bourg de Jingrong va construire une plate-forme de grandes données et un parc industriel. « À l'heure actuelle, une dizaine d'entreprises du secteur se sont installées ici. Notre société se concentre sur l'utilisation des grandes données dans l'éducation ; certaines sociétés se spécialisent dans leur application dans la sécurité. Les sociétés installées dans un même parc industriel pourront s'inspirer les unes des autres », ajoute Peng Juan. Créée en 2014, Xunao Technology a obtenu un investissement de capital-risque de 50 millions de yuans.

Les entreprises de grandes données pourront avoir des occasions de contracter les leaders du secteur dans le bourg de Jingrong.

La Conférence 2016 de l'application des grandes données a eu lieu en juillet à Chengdu. Une session parallèle a été tenue dans le bourg de Jingrong. De nombreuses entreprises telles que Baidu, Alibaba, Jingdong, IBM, Sina et Founder y ont participé. Les professionnels comme Peng Juan ont pu y participer pour communiquer avec les leaders du secteur.

Le bourg de Jingrong espère profiter des avantages de la concentration des entreprises et se transformer en « bourg des grandes données ». Le bourg compte actuellement 59 entreprises spécialisées, et environ 3 000 professionnels du secteur. Il a attiré beaucoup d'entreprises liées aux grandes données comme Inspur.

Dans le bourg de Jingrong, créer des entreprises n'est pas que l'affaire des jeunes.

« J'ai commencé à étudier les voitures à énergie solaire en 2012. Ici, il y a plein de talents. Les conditions sont bonnes pour la création d'entreprise. J'ai de bons concepts, les étudiants ont de bonnes idées. Nous sommes venus ici créer une entreprise », explique Wu Guilin, fondateur de Santong Nouvelles Énergies. Avant de prendre sa retraite, il était professeur dans une université de Chengdu. Il a 70 ans cette année. Comme ses étudiants, il est venu pour réaliser son rêve d'entreprenariat.

« La voiture à énergie solaire fabriquée par notre groupe peut rouler plus de 200 km, ajoute-t-il. Nous allons surmonter d'autres difficultés pour améliorer l'efficacité des panneaux solaires. Mon autre objectif est de créer des emplois pour les étudiants diplômés. » Depuis la création de son entreprise, il a offert 200 emplois aux étudiants. Les diplômés qui travaillent pour lui habitent dans des logements offerts par le bourg de Jingrong. Selon les politiques préférentielles, ils seront exemptés de loyer pendant trois ans.

À l'heure actuelle, le bourg compte 10 000 entrepreneurs. Chacun d'entre eux a une histoire. Le contexte commun de ces histoires, c'est le bourg de Jingrong.

Le moteur de l'essor du bourg

En un an à peu près, le bourg a achevé l'aménagement du parc industriel qui s'étend sur 400 000 m2, et rénové des bâtiments destinés aux nouvelles entreprises. Il a introduit 30 incubateurs et 1 098 projets d'innovation et de création d'entreprises. Il a attiré 10 000 spécialistes comme Chen Jianwen, expert du projet des Mille talents du Département de l'organisation du CC du PCC, et Zhou Tao, entrepreneur et leader du secteur des grandes données. Le biomédical, Internet+, les grandes données et l'intelligence artificielle sont les quatre industries piliers du bourg.

Le bourg a lancé des politiques favorables pour attirer les entreprises, exemptées de loyer pendant trois ans. L'eau et l'électricité sont gratuites, ainsi que le service de gestion d'immeuble. Le bourg a établi un fonds de 100 millions de yuans pour les investissements à risque, un fonds de 200 millions de yuans pour les investissements d'entrepreneuriat, et un fonds d'un milliard de yuans destiné aux investissements industriels. Toutes ces conditions préférentielles permettent au bourg d'attirer les entrepreneurs des grandes villes et des experts de retour en Chine.

Le 25 avril 2016, le premier ministre Li Keqiang a visité le bourg de Jingrong et a salué son dynamisme.

En mai, avec l'arrondissement Haidian de Beijing, la nouvelle zone Binhai de Tianjin et l'arrondissement Yangpu de Shanghai, le district de Pixian a été inscrit sur la liste des premiers centres modèles de l'entrepreneuriat et de l'innovation du Conseil des affaires d'État.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos