Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Convergence] La Chine est en passe de vaincre

Je veux commenter  Hou RUILI 2016-11-11 07:23:53    Source:la Chine au présent

La Chine a été le premier pays en développement à atteindre les objectifs fixés par les Nations unies dans le cadre du Millénaire pour le développement (OMD) visant à réduire de moitié son taux d'extrême pauvreté, et cela bien en avance sur l'échéance prévue en 2015. Le chiffre des personnes rentrant dans cette catégorie en Chine est passé de 836 millions en 1987 à 156 millions en 2010. Autrement dit, 700 millions de personnes sont sorties de la pauvreté, selon les statistiques fournies par la Banque Mondiale. En Chine, des données officielles affirment qu'à l'issue de 2015, le nombre de personnes affectées par la pauvreté en zone rurale est tombé à 55,75 millions. Le pays a l'intention de parvenir à éradiquer la pauvreté d'ici 2020, en parallèle avec l'aboutissement de son objectif de fonder une société qui soit relativement prospère.

Ces accomplissements remarquables en matière de réduction de la pauvreté doivent beaucoup au développement économique incroyablement rapide depuis la mise en œuvre de la réforme et de l'ouverture. Durant les trois décennies qui se sont écoulées entre 1978 et 2007, le PIB de la Chine a affiché une hausse de 10 % par an en moyenne, et le revenu annuel moyen par habitant en campagne est passé de 134 yuans à 4 140 yuans. La proportion d'habitants ruraux vivant dans la pauvreté absolue est ainsi passée de 30,7 % à 1,6 % de la population rurale totale.

Durant cette même période, les communes populaires rurales ont été remplacées par le système de l'exploitation forfaitaire familiale. Celle-ci encouragea les exploitants à maximiser la production et l'utilisation efficace de la terre. Le marché en vint à progressivement intégrer les produits agricoles et déterminer leurs prix. Les villages et petites villes virent ainsi proliférer les entreprises, créant de nouveaux emplois et augmentant les revenus des foyers. Plus de 200 millions de ruraux partirent également travailler en ville où les salaires étaient plus importants.

Alors que le pays continuait de s'ouvrir au monde extérieur, l'export de marchandises qui exigeaient une main-d'œuvre abondante grimpa en flèche. L'ouverture du marché chinois aux entreprises et aux capitaux étrangers créa encore davantage de nouvelles opportunités pour les travailleurs migrants.

Dans le même temps, le gouvernement chinois investissait dans l'amélioration des infrastructures dans les régions touchées par la pauvreté, et développait des projets visant à stimuler le développement économique local. Il initia également des programmes de jumelages dans lesquels les régions côtières prospères offraient assistance et conseil à leurs homologues dans les terres, moins développés, afin de les aider à sortir de la pauvreté.

De plus, la population dans son intégralité a été encouragée à s'investir dans cette lutte contre la pauvreté.

Le rythme de croissance de l'économie chinoise est aujourd'hui plus lent. Le pays recherche désormais un modèle de développement durable qui conjugue croissance économique avec gestion des ressources et de l'environnement. Dans les régions souffrant à la fois de la pauvreté et d'un déficit de ressources, le gouvernement soutient le développement des industries vertes et des entreprises écologiques, comme l'élevage ou encore le tourisme, qui créent des emplois locaux. Le gouvernement procède également à des évaluations régulières afin de déterminer si ces efforts portent leurs fruits dans le cadre des objectifs fixés que sont le développement économique, la protection de l'environnement et la réduction de la pauvreté.

Dans le passé, la Chine comportait une forte concentration de population touchée par la pauvreté sur des zones contiguës. La situation a désormais changé. Les causes de pauvreté sont plus complexes, et les foyers concernés sont éparpillés aux quatre coins du pays. Par conséquent, le gouvernement chinois a lancé des mesures plus ciblées et plus spécifiques afin d'aider des gens aux situations et aux besoins différents. Ces mesures incluent par exemple la mise en place de formations pour les agriculteurs, soit pour les aider à trouver un emploi ou bien pour affiner leurs compétences agricoles. Des agents sont également missionnés pour recueillir des informations parmi les gens pauvres afin de déterminer leurs besoins et donner les moyens au gouvernement de les aider par des actions ciblées.

Le travail et les accomplissements de la Chine témoignent de son implication dans la contribution globale à la réduction de l'écart entre les riches et les pauvres et à la construction d'un monde à l'image d'un « village international » où règnent bonheur et harmonie.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos