Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

Quatre marchés chinois redynamisés par la demande des seniors

Je veux commenter  Laurence Lam 2016-12-16 12:02:22    Source:Chine-info.com

Si le vieillissement de la population chinoise inquiète les démographes et les économistes, certains industriels, eux, se frottent les mains. On estime qu’en 2050, environ un quart des Chinois aura 60 ans ou plus, ce qui représente quelque 500 millions de seniors, contre 222 millions aujourd’hui, selon le Bureau National des Statistiques.

Surtout, cette population devrait voir son revenu et son pouvoir d’achat s’accroître. D’après le Comité national sur le vieillissement, le marché des seniors se chiffre à 594 milliards d’euros en 2015, l’équivalent de 8 % du PIB. Mais à l’horizon 2050, il pourrait atteindre 33 % du PIB. Ces chiffres n’ont pas manqué d’attirer l’attention de nombreuses industries, à commencer par celle de la santé.

Reconversion des groupes immobiliers dans les établissements de santé

Avec une population de seniors augmentant en moyenne de 3 % par an, les dépenses de santé pourraient grimper près de six fois plus vite, au rythme annuel de 17 %. Ainsi, entre 2016 et 2020, ce budget représenterait 1,54 milliard de dollars, rapporte le China Daily. D’autres sources voient même l’industrie de la santé pour les seniors devenir la première industrie de Chine en 2030, dépassant l’immobilier et générant, en 2050, 1,12 milliard de dollars.

De telles prévisions s’expliquent bien sûr par l’augmentation de la population des personnes âgées, mais aussi par l’état du service de santé chinois actuel. Les structures d’accueil ne sont pas du tout préparées à recevoir un nombre potentiellement important de patients : en 2015, la Chine comptait encore seulement 2,1 lits en maison de soin pour 1 000 personnes âgées, selon le ministre des Affaires civiles. Pour rééquilibrer la balance, le gouvernement veut multiplier ce chiffre par trois en incitant les entreprises étrangères à investir dans le secteur.

C’est ainsi que le groupe européen de maisons de retraite Orpéa et son homologue bordelais Colisée s’installent en Chine avec des premiers établissements respectivement à Nankin et Canton, ainsi que d’autres grands groupes étrangers dont l’Américain Columbia Pacific Management ou le Japonais Riei. Au total, plus de 80 groupes immobiliers locaux et internationaux seraient entrés sur le marché avec plus d’une centaine de projets, calcule Nikkei Asian Review.

Appel au savoir-faire étranger pour répondre à la demande de soins et produits paramédicaux

Au-delà des infrastructures de soin, le gouvernement fait également appel aux étrangers pour d’autres compétences relevant de la santé, par exemple l’expertise française en thérapie non médicale, très peu pratiquée en Chine. Les investissements dans ce domaine ont été encouragés lors du dernier Salon international des services aux personnes âgées à Pékin, dans le but de mieux accompagner les personnes âgées avant et après les traitements et améliorer leur qualité de vie au quotidien, tout en déchargeant les hôpitaux de cette tâche.

Dans la même perspective d’aider à vieillir en bonne santé, le Plan National de Fitness prévoit de former des spécialistes de la gym en Chine pour les personnes âgées, ce qui contribuerait à faire croître les dépenses de santé et de fitness à 221 millions de dollars en 2020.

Enfin, certains acteurs de l’agroalimentaire profitent de la demande de produits de santé pour investir dans les compléments alimentaires et autres aliments santé. C’est par exemple le cas de Nestlé et de l’Institut Mérieux dont les ventes de la filiale chinoise sont en hausse de 10 %.

Nécessaire adaptation des secteurs du tourisme et du e-commerce aux besoins des seniors

Cependant, le secteur de la santé est loin d’être le seul à évoluer du fait du vieillissement de la population chinoise. Les jeunes retraités et seniors en bonne santé participent de plus en plus activement à la société de consommation, notamment via le e-commerce ou le tourisme. En 2014, une étude de l’agence de voyages en ligne Ctrip révélait que 87 % des personnes de plus de 50 ans avaient la ferme intention de voyager et que 13 % allaient « probablement » voyager bientôt. Et en effet, le nombre de touristes seniors grimperait actuellement à un rythme de 50 % par an.

Cependant, ces derniers sont loin d’être satisfaits par les voyages proposés par leurs agences : beaucoup se plaignent d’avoir été forcés à acheter ou malmenés durant le tour. Il existe en conséquence une très forte demande pour des séjours touristiques adaptés aux personnes âgées, et pour lesquels les seniors seraient prêts à payer plus. C’est en partie pour cette raison que les croisières sont l’un des types de voyages préférés des personnes âgées. Le secteur est en plein boom, avec des opérateurs comme Carnival dont la croissance a atteint 140 % en deux ans.

En ce qui concerne le e-commerce, les seniors chinois tordent le cou aux stéréotypes sur les personnes âgées et la technologie : d’après un sondage de JDA Software et Centiro, environ 80 % des personnes interrogées ayant entre 55 et 64 ans apprécient le shopping en ligne. En 2015, ils sont presque 100 % à avoir effectué au moins un achat sur Internet et plus de la majorité (63 %) estime en avoir effectué plus de dix. Le secteur du e-commerce est donc, lui aussi, en pleine mutation pour s’adapter à la demande spécifique des personnes âgées.

Laurence Lam

Daxue Conseil

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos