Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Dossier] Les BRICS de leur coopération future

Je veux commenter   2017-09-07 09:41:40    Source:la Chine au présent

Shri Vijay Gokhale, ambassadeur d'Inde en Chine

La Chine au présent : Quel regard l'Inde porte-elle sur le mécanisme des BRICS?

Shri Vijay Gokhale : L'Inde considère les BRICS comme une plate-forme importante d'échanges de points de vue sur tout un éventail de questions régionales et multilatérales, comprenant le développement durable, les mécanismes de commerce et d'investissement internationaux, l'environnement et le changement climatique, le terrorisme, la connectivité et la démocratisation de l'ordre international. Nous sommes persuadés que la portée du mécanisme des BRICS dépasse les cinq membres qui le constituent et qu'il a une répercussion visible, tant au niveau régional que mondial. Nous avons réalisé des progrès significatifs au cours de ces 10 premières années de fonctionnement des BRICS, avec entre autres, les sommets, des réunions entre ministres et une coopération fonctionnelle. En plus des progrès remarquables dans le domaine économique dont la création de la Nouvelle banque de développement est l'un des exemples les plus importants, nous développons également de la coopération dans les domaines du sport, des médecines traditionnelles, de la santé, de l'éducation et de la culture. Nous nous réjouissons de découvrir de nouvelles idées pour la coopération future sous la présidence chinoise.

Le 18 juin 2017, le ministre chinois des Affaires étrangères

Wang Yi rencontre le ministre d'État indien aux Affaires

étrangères Vijay Kumar Singh à Beijing.

La Chine au présent : Comment l'Inde a-t-elle bénéficié du mécanisme des BRICS ?

Shri Vijay Gokhale : L'Inde attache une grande importance à son engagement à l'égard des BRICS. Comme nous l'avons déjà dit, nous considérons les BRICS comme une importante plate-forme d'échanges de points de vue sur toute une série de questions. En cette période d'incertitude mondiale, nous voyons les BRICS comme un vecteur de stabilité. Nous avons mis en place une synergie efficace au cours de ces 10 dernières années. Nous partageons la même volonté de dénoncer les pratiques de protectionnisme, d'œuvrer à la construction d'une structure de gouvernance économique mondiale plus représentative et de mettre en place un système de commerce multilatéral qui soit juste, ouvert et transparent, et centralisé autour de l'OMC. Afin de renforcer la coopération dans le cadre des BRICS, l'Inde a également émis l'idée de créer une agence indépendante d'évaluation des crédits et un organe de recherche pour les BRICS (the BRICS Institute for Market Research and Analysis). Nous sommes impatients de pouvoir avancer sur ces projets. La pertinence des BRICS ne se cantonne pas aux seules questions d'économie et de commerce, mais touche à l'ensemble des grandes préoccupations et des grands défis internationaux. L'Inde estime que le mécanisme des BRICS a considérablement influencé les échanges mondiaux au sujet de nombreuses grandes questions actuelles.

La Chine au présent : Que pensez-vous de la Nouvelle banque de développement ?

Shri Vijay Gokhale : La création de la Nouvelle banque de développement représente un des résultats les plus significatifs dans le processus des BRICS. La banque est désormais complètement opérationnelle, ce qui est une belle preuve de la réussite de nos efforts collectifs. Nous nous réjouissons à l'idée que la Nouvelle banque de développement accorde la priorité à l'énergie propre et à la construction d'infrastructures vertes et durables. Les marchés émergents et les pays en développement sont la source d'une grande demande en infrastructure, l'Inde y compris. Nous pensons que la Nouvelle banque de développement peut combler le manque entre ces besoins et les difficultés rencontrées par les banques de développement multilatérales déjà établies. En ce qui nous concerne, nous aimerions collaborer avec la Nouvelle banque de développement dans des secteurs clés tels que la construction de villes intelligentes, les énergies renouvelables, les transports urbains, la technologie du charbon épuré, la gestion des déchets solides et l'approvisionnement en eau des zones urbaines. En outre, nous saluons également la volonté de la Nouvelle banque de développement de devenir un partenaire du savoir qui facilite les échanges de connaissances entre les états membres.

La Chine au présent : Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a proposé la création du mécanisme « BRICS Plus » afin d'élargir le cercle d'amis des BRICS. Qu'en pensez-vous ?

Shri Vijay Gokhale : Depuis le Sommet de Durban en 2013 sous la présidence de l'Afrique du Sud, les BRICS ont instauré une belle tradition qui consiste à inviter des leaders et des partenaires de différents pays aux Sommets des BRICS. Lorsque l'Inde a assuré la présidence des BRICS en 2016, nous avons organisé à Goa un Sommet de sensibilisation pour les BRICS et les pays membres de l'initiative de la Baie du Bengale (BIMSTEC). Ce Sommet élargi a servi de plate-forme d'engagement entre les BRICS et d'autres pays en développement et nous souhaitons que cette tradition perdure.

La Chine au présent : Qu'est-ce que l'Inde attend du 9e Sommet des BRICS qui se tiendra bientôt à Xiamen?

Shri Vijay Gokhale : Nous accordons tout notre soutien à la Chine pour l'organisation du Sommet des BRICS à Xiamen. Nous apprécions particulièrement la participation et la contribution active de la Chine au Sommet de Goa. L'Inde travaillera en étroite collaboration avec la Chine pour poursuivre les résultats concrets de la Déclaration de Goa. Dernièrement, nous avons eu un certain nombre d'événements importants. Plusieurs ministres indiens se sont rendus en Chine pour participer à des réunions relatives aux BRICS. La première réunion officielle de ministres des Affaires étrangères des BRICS s'est tenue à Beijing en juin et la réunion des conseillers en matière de sécurité des BRICS a eu lieu à Beijing à la fin du mois de juillet. Nous avons également soutenu la Chine dans l'organisation d'événements favorisant les échanges interpersonnels comme le deuxième festival du film des BRICS et le « BRICS Games ». Nous souhaitons vivement nous appuyer sur ces réussites pour dessiner les plans de notre future coopération lors du neuvième sommet des BRICS à Xiamen.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos