Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Dossier] Déclarations sur la coopération des BRICS énoncées par des politiques et des responsables d’organisations internationales

Je veux commenter   2017-09-11 04:42:55    Source:la Chine au présent

« Depuis la création du mécanisme des BRICS il y a dix ans, la coopération entre les BRICS se développe et se renforce de manière dynamique, grâce aux efforts communs des cinq pays. Animés par un esprit d'ouverture, d'inclusivité, de coopération et de gagnant-gagnant, les BRICS maintiennent au fil du temps une coopération empreinte de vitalité. Cette année marque le début de la deuxième décennie des BRICS. Assurant la présidence tournante des BRICS, la Chine voudrait travailler en commun avec les autres parties, pour faire face aux difficultés, regarder vers l'avenir, et accueillir la deuxième décennie d'or des BRICS, en assumant la mission historique d'instaurer une stabilité et une prospérité à travers le monde et d'œuvrer au développement sain du multilatéralisme. »

– 19 juin 2017, déclaration du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi lors de son discours pour la cérémonie d'ouverture de la réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS organisée à Beijing.

« Le Brésil fait grand cas de la coopération des BRICS et la considère comme un moteur important de la multi polarisation du monde et de la mondialisation économique. Étant décidés à stimuler la coopération des BRICS, nous ferons le maximum pour soutenir le Sommet des BRICS de Xiamen organisé par la Chine, en jouant un rôle positif dans la promotion de la collaboration entre les pays d'Amérique latine, des Caraïbes et la Chine. »

– 16 juin 2017, déclaration du ministre brésilien des Affaires étrangères Aloysio Nunes lors du 2e dialogue stratégique global entre les ministres des Affaires étrangères chinois et brésilien organisé à Beijing.

« L'Inde et la Chine, berceaux de civilisations anciennes, font partie des pays en développement. Attachant une grande importance au développement de ses relations avec la Chine, l'Inde espère que les deux parties conjugueront leurs efforts, à la lumière du consensus entre les dirigeants des deux pays, pour maintenir des échanges de haut niveau, renforcer la coopération dans divers domaines, régler de manière appropriée leurs divergences, renforcer leur coordination pour le multilatéralisme, et contribuer à la protection des intérêts communs des pays en développement. »

– 18 juin 2017, déclaration du ministre d'État indien aux Affaires étrangères Vijay Kumar Singh lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS organisée à Beijing.

« L'Afrique du Sud et la Chine sont des amis, des frères intimes. Ces dernières années, les chefs d'État des deux pays ont eu à cœur de renforcer la confiance stratégique mutuelle entre les deux parties, à travers une promotion solide de la coopération pragmatique et en intensifiant la fréquence des échanges humains. L'Afrique du Sud souhaite que les deux pays travaillent ensemble à la mise en application des mesures du Sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine et au renforcement de leurs relations bilatérales. »

– 18 juin 2017, déclaration de la ministre des Relations internationales et de la Coopération d'Afrique du Sud Maite Emily Nkoana-Mashabane lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS organisée à Beijing.

« La situation internationale actuelle est pleine d'incertitude et d'instabilité ; dans ce contexte, cette réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS organisée à Beijing revêt une signification importante ; elle est favorable au renforcement de la collaboration stratégique entre les cinq pays des BRICS, surtout entre la Russie et la Chine, à la sauvegarde du système des relations internationales basé sur la Charte des Nations Unies et des principes généralement reconnus du droit international, à la stimulation du développement des pays naissants, ainsi qu'à la paix et la stabilité internationales et régionales. »

– 18 juin 2017, déclaration du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS organisée à Beijing.

« Les BRICS, importante organisation économique dans le monde, représente plus de 40 % de la population mondiale, plus de 20 % du PIB mondial, et plus d'un tiers de la production mondiale de céréales. Par ailleurs, ces cinq pays jouent un rôle politique de plus en plus important sur le plan international. Les BRICS, qui mettent l'accent sur le partage et une étroite communication, renforcent leur influence dans de nombreux domaines, tels que la sécurité alimentaire mondiale, la lutte contre la pauvreté, et la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). »

– 16 juin 2017, déclaration de la sous-directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) Kundhavi Kadiresan lors de la 7e Conférence des ministres de l'Agriculture des BRICS organisée à Nanjing (capitale du Jiangsu).

« Quand les BRICS ont formé un groupe reconnu sur la scène internationale il y a dix ans, beaucoup de gens ont fait preuve d'une certaine méfiance ; cependant, avec le temps et au vu des performances réalisées par les pays des BRICS, cette attitude a changé. Le développement des BRICS sera encore plus remarquable au cours de la décennie à venir, et la Nouvelle banque de développement aura la possibilité de devenir une grande institution bancaire internationale, qui ne se limitera plus seulement à ces cinq pays. »

– 19 juin 2017, déclaration du vice-président de la Nouvelle banque de développement Paulo Nogueira Batista lors d'une interview accordée à l'agence Xinhua.

« Le développement doit venir des peuples, mais également apporter le bonheur aux peuples. La coopération des BRICS nécessite l'union de toutes les forces, de cette façon le mécanisme des BRICS deviendra de plus en plus puissant. La solidarité est à la fois la base et le but de la coopération des BRICS. »

– Déclaration de Mauro Pereira, député du Parti du mouvement démocratique brésilien, lors d'un forum organisé du 10 au 12 juin 2017 à Fuzhou (capitale du Fujian) qui regroupait des représentants de partis politiques, de think tanks et d'organisations non gouvernementales des BRICS.

« Les différentes parties qui constituent les BRICS doivent encore renforcer le dialogue, élargir leur consensus et promouvoir une plus grande coopération. En tant que parti au pouvoir, le Congrès national africain attache une grande importance aux ‘‘BRICS'' et trouve que les BRICS devraient augmenter le nombre des ‘‘membres de leur famille'' et renforcer leur influence. L'Afrique du Sud et la Chine doivent se consacrer au renforcement de la cohésion entre les pays des BRICS, et sensibiliser la communauté internationale à l'importance de la coopération des BRICS. »

– Déclaration de Jessie Duarte, secrétaire générale adjointe du Congrès national africain, lors d'un forum organisé du 10 au 12 juin 2017 à Fuzhou (capitale du Fujian) qui regroupait des représentants de partis politiques, de think tanks et d'organisations non gouvernementales des BRICS.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos