Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Aux quatre coins du pays] Zhujiajiao : les constructions de l’Antiquité et les éléments modernes

Je veux commenter  WANG WENJIE 2017-09-15 04:45:45    Source:la Chine au présent

Sans sacrifier ni son authenticité ni sa douceur de vivre, le village de Zhujiajiao nous fait découvrir les merveilles du patrimoine rural en définissant lui-même son rôle et sa contribution à l’idée d’un monde moderne apaisé.

La rivière Caogang

Situé à 48 km du centre de Shang-hai, le village antique de Zhujiajiao dépend de l’arrondissement Qingpu. L’ensemble du territoire couvre une superficie 138 km2 en incluant les 46 km2 du lac Dianshan.

La terre de Zhujiajiao a émergé il y a 7 000 ans. On a découvert, au fond du lac Dianshan, des reliques datant de la période allant du Néolithique à l’époque des Printemps et Automnes (770–221 av. J.-C). Pendant la dynastie des Ming (1368-1644) et des Qing (1644-1911), Zhujiajiao a connu 16 docteurs ès lettres (candidats ayant réussi à passer l’examen impérial) et 31 lauréats de l’examen provincial.

En 1991, le village est inclus sur la liste des quatre grands villages historiques et culturels de Shanghai. Ses nombreux canaux et ponts font de cette « Venise de Shanghai » une destination d’excursion très prisée.

Le temple Chenghuang

Transports pratiques

Je pensais auparavant que tous les villages antiques, et surtout les villages lacustres, se cachaient dans un endroit reculé, voire un coin perdu oublié du monde moderne, et que nous devions dépenser une débauche de temps et d’énergie sur la route pour y aller. Cependant, Zhujiajiao m’a fait changer d’avis. Parmi tous les villages lacustres que j’ai visités jusqu’à présent, les transports de Zhujiajiao sont les plus pratiques.

Très tôt le matin, je suis arrivée sur la Place du peuple, pour prendre la ligne Express Huzhu (Shanghai-Zhujiajiao). Le bus passe toutes les demi-heures. Après une heure de route environ, nous voilà au terminal, et après dix minutes à pied, on entre déjà dans la zone touristique !

Les horaires de bus méritent toutefois une grande attention. Le premier et le dernier départ depuis la Place du peuple sont 05:50 et 21:00, tandis que ceux depuis Zhujiajiao sont 05:50 et 17:15. Si vous voulez rentrer au centre de Shanghai par la ligne Express Huzhu la même journée, n’oubliez pas de bien planifier l’itinéraire de votre voyage et d’arriver à l’arrêt de bus avant l’heure. À ce propos, le bus est beaucoup plus encombré au retour.

Le cabinet de travail de Chen Nanjun

Planification soigneuse

En semaine, les touristes sont peu nombreux, ce qui a été une grande surprise pour moi. Heureusement que j’ai évité les vacances des écoliers et des étudiants. Une journée est bien suffisante pour faire le tour complet du vieux village de Zhujiajiao, en comptant le temps dédié au déjeuner, au repos et à une balade en bateau. Toutes les neuf rues du village sont au bord de l’eau, et la majorité des maisons résidentielles présentent le style d’architecture typique de la dynastie des Ming et des Qing.

Construit en 1571 et reconstruit en 1812, le pont Fangsheng est considéré comme le symbole du village lacustre de Zhujiajiao. Il s’agit d’un imposant pont en arc, qui mesure 70,8 m de long, 5,8 m de large et 7,4 m de haut. Le pont Fangsheng est le plus grand pont en pierre existant à Shanghai. Traversant la rivière Caogang, assez large, il relie la partie sud et la partie nord de la zone touristique. Depuis le pont, on peut contempler un magnifique panorama du village.

La planification rationnelle et perfectionnée de la zone touristique me donne une très bonne impression. Les architectures traditionnelles et les éléments à la mode sont en harmonie, Zhujiajiao s’est bien accommodé aux goûts des plus jeunes en comparaison d’autres villages antiques. Excepté les paysages d’eau et les sites touristiques, la zone touristique est divisée en trois parties principales qui peuvent combler les goûts de tous les visiteurs : les épiceries et les boutiques de souvenirs, les magasins artistiques et culturels, ainsi que les cafés, les salons de thé et les auberges près de l’eau. J’apprécie beaucoup ses cafés calmes avec ses terrasses et ses magasins où la créativité culturelle est à l’œuvre, en négligeant totalement les stands remplis de marchandises bon marché du quartier commercial.

Entrée du bureau de Poste datant de la dynastie des Qing

Sites incontournables

Pour le moment, plus de 20 sites touristiques ont été exploités et ouverts au public dans le village. Situé au bord de la rivière Caogang, le temple bouddhiste Yuanjin a une histoire de plus de 600 ans. Il est également appelé le « Temple de l’impératrice », une référence à la sculpture de la Sainte Mère de Chenzhou que l’on trouve ici. Malgré sa superficie modeste et son petit nombre de statues bouddhistes, le temple a attiré une grande quantité de lettrés venus soit en visite, soit pour composer de la poésie ou encore s’exercer à la calligraphie et à la peinture.

La Poste de la dynastie des Qing est une carte de visite remarquable de Zhujiajiao. Fondée en 1903, elle est le seul ancien siège des nombreuses postes de la dynastie des Qing conservé dans l’Est de la Chine. Mesurant à peu près 100 m2, ce bâtiment de deux étages est situé au sud du temple Chenghuang (temple du dieu de la ville) et sert aujourd’hui de musée, où sont exposés beaucoup d’objets anciens précieux. Le rideau de porte bleu et la boîte aux lettres de couleur bronze à côté de l’entrée constituent un lieu idéal pour photographier ou se faire photographier.

Construit en 1912, le jardin Kezhi, également appelé le jardin de la famille Ma, est un site à ne pas manquer pour les touristes. On dit que ses travaux ont duré 15 ans, avec un énorme coût de construction. Couvrant 53 000 m2, ce jardin compte plus de 200 bâtiments de différents types. Selon la légende, Ma Wenqing (né en 1853), propriétaire du jardin Kezhi, a visité tous les jardins classiques au sud du Yangtsé pour construire sa propriété. Il avait ordonné à ses artisans de reproduire les scènes qu’il appréciait, entre autres le lac de lotus et le pont en zigzag dans le jardin Yu (Yu Yuan) à Shanghai, ainsi que les lions suspendus par les pieds dans le jardin de la Forêt du Lion (Shizilin) à Suzhou.

À l’intérieur du jardin Kezhi se trouve le cabinet de travail de Chen Nanjun, grand maître du papier découpé. Dans cette petite salle, on peut admirer d’innombrables ouvrages merveilleux de divers formats. Cependant, elle n’est pas ouverte tous les jours. Avoir l’occasion de regarder la représentation sur place de M. Chen ne dépend que de votre chance !

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos