Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Société] Un gourmet provençal

Je veux commenter  HU YUE 2017-10-17 07:41:32    Source:la Chine au présent

Installé en Chine depuis 5 ans, Antoine, originaire de Provence en France, y a trouvé sa place et réalisé un rêve: se consacrer à la cuisine. Grâce aux réseaux sociaux, particulièrement développés en Chine et à la capacité d'innovation de ce pays, il a pu se lancer dans diverses activités autour de la gastronomie et ouvrir un restaurant. Il est désormais une célébrité sur la toile.

Le 18 août 2017, Antoine participe à une émission en direct pour une activité culinaire. PHOTO : WEI YAO

Antoine Bunel vient de rentrer à Beijing. Le 11 août dernier, il s'est rendu à Shanghai où il a participé à la phase de sélection de l'une des émissions de téléréalité les plus populaires en Chine : Chef Nic. Ce programme télévisé gourmand met en scène Nicholas Tse, célèbre acteur originaire de Hong Kong. Malheureusement, Antoine n'a pas remporté cette première phase de sélection. « Je n'aime pas la compétition en cuisine, c'est trop antagonique. Par ailleurs, je ne suis pas un cuisinier professionnel, donc je n'ai pas tous les avantages de mon côté. En fait, ma force est de réussir à créer un pont entre les cultures chinoise et occidentale grâce à la gastronomie. » Face à cet échec, Antoine n'éprouve aucun regret. Parce qu'en réalité, sa renommée est déjà faite, sur Internet.

Le gourmet de Provence

Le 18 août dernier, dans le cadre d'une émission Internet, Antoine a été filmé en direct dans un restaurant situé sur le 4e périphérique ouest de Beijing pour parler de la cuisine impériale de la dynastie des Qing (1644-1911). C'est une des activités qui visent à promouvoir le Festival international du tourisme de la jeunesse de Beijing 2017. Antoine a été invité à y participer par l'organisatrice qui sait à quel point Antoine est populaire en Chine, notamment en raison de ses origines étrangères. Le principal but du festival est de présenter aux Occidentaux la cuisine chinoise, la culture traditionnelle chinoise et des informations touristiques sur la Chine. Antoine, avec son visage occidental, convainc facilement.

Le 31 juillet 2017, Antoine enseigne la cuisine à son fils.

« Je m'appelle Antoine, je viens de Provence, en France. J'ai travaillé au Royaume-Uni pendant dix ans, et après j'ai eu la chance de venir en Chine. J'aime l'art, la gastronomie, la cuisine, la musique et faire des vidéos… » Avec 120 000 fans sur Weibo, Antoine est une véritable star sur le net. En avril 2012, il a ouvert son compte Weibo et à l'heure actuelle, il y a publié plus de 1 100 messages. Ces dernières années, il a posté un grand nombre de photos et de vidéos sur la gastronomie. Grâce à ses vidéos de cuisine, à toutes ses activités autour de la gastronomie et à l'émission en direct, il est de plus en plus connu en Chine.

Antoine est très sollicité, on lui a proposé d'être animateur, tête d'affiche de publicité, et il a été invité sur des programmes télévisés. Au début de l'année 2017, il a recruté une assistante pour l'aider à gérer tous les aspects de son travail. Par ailleurs, Antoine a un projet précis pour son avenir, il va signer un contrat avec une entreprise de divertissement.

Grâce à sa popularité grandissante, Antoine a pu se lancer dans une nouvelle aventure. En 2016, il a ouvert à Beijing un restaurant à la française. Il l'a nommé JoMi en hommage à ses parents qui lui ont enseigné l'art de la cuisine. Il a choisi d'utiliser les deux premières lettres des prénoms de ses parents pour baptiser ce restaurant familial, de tradition française. Les plats s'inspirent de la cuisine française mais sont adaptés au goût des Chinois, ce qui attire beaucoup de clients.

L'héritage gastronomique

Qui se serait douté qu'avant de devenir une star sur la toile, Antoine était ingénieur en informatique ? « J'ai appris les sciences informatiques à l'université ; après le diplôme, j'ai quitté la France pour travailler dans une entreprise de logiciel en Grande-Bretagne. » Lorsqu'il évoque la Grande-Bretagne, Antoine esquisse un large sourire sur son visage. C'est là qu'il a rencontré sa femme, une jolie Chinoise. En 2012, le couple s'est installé en Chine.

Grâce à sa femme, Antoine s'est rapidement adapté à la vie à Beijing, et il a également appris à maîtriser Weibo. Il a publié de nombreuses photos et vidéos des plats qu'il préparait. En fait, lorsqu'il avait 5 ans, il aimait rester dans la cuisine pour aider sa mère à préparer les repas. Au fur et à mesure, il a appris la cuisine traditionnelle provençale. Une fois en Chine, pour faire plaisir à sa femme, Antoine a appris la cuisine chinoise. Il a pris l'habitude de cuisiner pour sa famille et de partager des photos et des vidéos sur Weibo. Mais son but n'est pas de devenir célèbre. « Un homme qui cuisine bien a beaucoup de charme. En outre, Antoine est un bel homme français », a commenté Theriverside, un de ses nombreux fans.

Aujourd'hui, même si Antoine est très occupé, il reste toujours attaché à sa famille. Sa femme et son fils sont ce qu'il a de plus cher au monde. « Je suis vraiment heureux, depuis 3 ans et demi, mon fils fait la cuisine avec moi et partage ses émotions. Il est appliqué, il n'a pas peur de couper les concombres. » Antoine a transmis à son fils son goût pour la cuisine ainsi que la philosophie de vie qu'il a lui-même héritée de ses parents. « On veut transmettre le meilleur à ses enfants, y compris leur enseigner à appréhender le danger, et à affronter la vie avec courage. »

En 2015, Antoine a pris une décision importante dans sa vie. Il a quitté son emploi à Ligntinthebox, pour se consacrer à Weibo. Mais sa réussite, il la doit au travail assidu qu'il a fourni dans son ancienne entreprise. Beaucoup de chaînes de télévision le contactent pour mettre en place un partenariat avec lui. « Ce n'est pas facile de renoncer à un emploi avec un bon salaire pour se consacrer à Weibo. Il faut du courage, des amis qui vous soutiennent et un peu de chance. » Antoine est content d'avoir fait ce choix. « Je n'ai pas le sentiment d'être une célébrité, pour moi, c'est juste un travail. »

La Chine de l'innovation

Dans le cadre du Festival international du tourisme de la jeunesse de Beijing 2017, Antoine a participé à une émission en direct sur Weibo qui a attiré plus de 20 000 spectateurs. Pendant l'interview, il a insisté sur le fait que pour lui, l'innovation du marché chinois est particulièrement appréciable, car elle lui fournit un grand espace de développement. Et il a déclaré : « La Chine se développe très rapidement, la vie en Chine est plus simple qu'en Europe, et bien sûr, il y a plus de possibilités. » Aujourd'hui, à Beijing, il peut effectuer tous les paiements de la vie quotidienne avec son téléphone portable. Mais quand il retourne en Europe avec sa famille, il a du mal à se réadapter, notamment parce que le paiement mobile y est encore sous-développé par rapport à la Chine.

Après cinq ans de vie à Beijing, Antoine peut témoigner des changements de la société chinoise. Selon lui, grâce au développement et à l'innovation chinoise, il peut désormais trouver une place en tant que talent de la cuisine française au sein de la net économie.

« J'ai environ 4 000 amis sur Wechat, et je leur envoie des classements. C'est grâce à leurs recommandations que j'ai conclu la plupart de mes affaires. » Antoine sait bien utiliser les nouveaux médias et des nouvelles technologies. Il a acquis beaucoup d'expérience dans le business en Chine, il utilise souvent le mot « ressources ». Les réseaux sociaux sont très développés en Chine, grâce à cela, c'est plus simple pour les étrangers de faire des affaires en Chine, malgré la différence de langue, de culture, et de façon de vivre. Finalement, le fait qu'Antoine soit étranger est plutôt un avantage.

Le Festival international du tourisme de la jeunesse de Beijing, qui est un festival officiel encadré par le gouvernement, cherche aussi à promouvoir son image à travers les nouveaux médias. C'est justement par WeChat que l'organisatrice a contacté Antoine. Wang Weiwei, responsable du festival, a déclaré : « À l'ère de l'Internet mobile, il faut trouver un programme efficace et scientifique pour faire la promotion des activités gouvernementales.»

C'est pourquoi de nombreux étrangers ont été invités à participer à l'émission en directe pour présenter un nouveau mode de déplacement qui combine la tradition et la modernité à Beijing, et pour inciter les gens à utiliser le vélo partagé et les véhicules partagés. Grâce au festival, Antoine a bien compris comment fonctionnent les véhicules partagés. Ils permettent notamment de se déplacer dans les hutongs de Beijing. Antoine a été filmé en direct pendant le voyage pour montrer aux spectateurs les avantages de ce nouveau mode de déplacement. Il a dit : « Beijing possède non seulement une culture traditionnelle riche, mais aussi la modernité, et ce mode de déplacement innovant va inciter les étrangers à venir découvrir la Chine. »

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos