Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

Yu Liufen : parcours de la secrétaire de la cellule du Parti

Je veux commenter  ZHANG HONGRUI 2017-10-19 08:09:13    Source:la Chine au présent

Yu Liufen, née en 1969, est secrétaire de la cellule du Parti pour le village de Yanbo et déléguée du XIXe Congrès du PCC.

Il y a 20 ans de cela, Yu Liufen a été mariée dans le village de Yanbo relevant du district de Panxian, près de la ville de Liupanshui dans la province du Guizhou. À l'époque, il n'y avait aucune route desservie le village et le revenu annuel par habitant n'atteignait pas encore 800 yuans. Un tiers des villageois souffraient du manque de nourriture et d'habillement. Aujourd'hui, sous sa direction, des immeubles propres à deux ou trois étages décorés de tuiles ont fait leur apparition dans le village, dans lequel les activités d'élevage, d'œnologie, de la transformation des produits et du transport sont prospères. Le village d'alors, complètement démuni, est devenu désormais le plus riche village du district, avec 16 millions de yuans d'actifs collectifs et un revenu annuel par habitant s'élevant à 8 600 yuans.

Pourtant, Yu Liufen n'était qu'une femme de la campagne quand elle est devenue membre de la famille de son mari. Comme celui-ci travaillait loin toute l'année, elle devait non seulement garder les enfants mais aussi travailler la terre. Chaque jour, elle portait sur le dos ses deux enfants, l'un après l'autre, en gravissant la montagne pour cultiver ses plantations. Une fois, alors qu'elle ne pouvait pas porter ses deux enfants à la fois, elle creusa un trou dans lequel elle mit d'abord son fils cadet avant de porter l'aîné et sa hotte en dévalant la pente montagneuse en direction de sa maison. Elle retourna ensuite rapidement récupérer son fils cadet.

Les difficultés de la vie l'ont poussée à se jurer de changer sa situation et de passer à un autre mode de vie. « Avant d'être secrétaire de la cellule du Parti, j'ai entrepris des programmes et ouvert un restaurant, un supermarché et une maison de photographie. » Grâce à son audace, sa diligence et son agilité, le niveau de vie s'est amélioré et sa famille est devenue le plus riche foyer du village. En 2000, la cellule du Parti et le comité des villageois sont allés à sa rencontre plusieurs fois pour l'inviter à prendre le poste de secrétaire de la cellule du Parti. À l'époque, l'économie collective du village était réduite à zéro, sans eau et sans électricité ; la plupart des maisons des habitants étaient en terre et en chaume ; l'environnement était très dégradé et le village était isolé. Face à ces défis, après avoir mûrement réfléchi, elle a consenti à cette mission, parce qu'elle pensait qu'après le mariage le village était déjà sa famille et qu'elle avait donc une obligation de conduire les villageois vers la prospérité. Au début de l'année 2001, elle a été élue secrétaire de la cellule du Parti pour le village de Yanbo.

Comment aider le village à sortir de la pauvreté ? Yu Liufen se rappelle : « Dans ce village pauvre, 80 % des habitants rencontrent des difficultés de déplacement. Ne pas pouvoir sortir est le plus grand obstacle pour notre développement. » Par conséquent, sept jours après son entrée en fonction, elle a décidé de mobiliser la population rurale dans la construction d'une route, afin de réaliser le souhait le plus fort et le plus ancien désiré par plusieurs générations. Mais construire une route n'était pas une tâche facile pour eux car cela nécessitait de l'argent, des terres, des arbres et des explosifs.

Finalement, le comité des villageois a décidé d'encourager les cadres à céder une partie de leurs propres terres aux villageois dont les terres avaient été occupées. De plus, Yu Liufen a mis personnellement la main à la poche pour acheter les tiges, les marteaux, les pelles, le ciment, le sable, les explosifs mais aussi pour payer les salaires. Elle a travaillé aux côtés des villageois sur le chantier de construction. Après trois mois d'efforts, une route d'une longueur de 3,5 km et d'une largeur de 4,5 m a été construite. Ensuite, grâce au soutien du gouvernement local, le village a été électrifié et a eu accès à l'eau potable.

« La route est construite, mais cela ne change pas la situation difficile des ruraux », raconte Yu Liufen. Partant du constat que le village était dépourvu de ressources pour s'enrichir rapidement, elle a donc pensé aux exploitations forestières qui avaient déjà été transférées à titre forfaitaire. Pour racheter ces domaines forestiers, il fallait 230 000 yuans, cela représentait une somme incroyable pour Yu Liufen. Face à cette difficulté, elle a discuté plusieurs fois avec le comité des villageois pour finalement débourser elle-même 40 000 yuans, emprunter encore 50 000 yuans et rassembler le reste de la somme grâce à un prêt sur gage avant de réussir à racheter les 98,67 hectares d'exploitations forestières. Ensuite, le déboisement et la vente d'arbres à des mines de charbon voisines ont facilement permis aux habitants locaux de rembourser la dette et même de gagner des centaines de milliers de yuans.

Après ce premier succès, Yu Liufen a vite incité la population rurale à repenser les structures industrielles. Ils ont successivement entrepris la culture dans des serres tunnels pour le maraîchage et l'élevage écologique, établi l'usine d'alcool de Yanbo et une entreprise d'agriculture écologique. Aujourd'hui, les entreprises peuvent dégager chaque année une valeur de production équivalant à une dizaine de millions de yuans pour le village, fournir une centaine d'emplois et gagner des millions de yuans de revenu net.

Guidant les villageois sur la voie de la prospérité, Yu Liufen a été logiquement élue déléguée du XIXe Congrès du PCC. Pour cela, elle est très fière et a également le sentiment d'endosser une grande responsabilité : « Depuis toutes ces années où je vis au village de Yanbo, je travaille dur avec les habitants. Certes, nous avons maintenant obtenu des premiers résultats, mais je compte désormais travailler avec encore plus d'application pour répondre aux attentes qui ont été placées en moi. »

*ZHANG HONGRUI est journaliste chez China Report.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos