Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

La Rosée froide et l’Arrivée du givre

Je veux commenter   2017-10-26 04:56:05    Source:la Chine au présent

La Rosée froide et l’Arrivée du givre sont les 17e et 18e périodes solaires du calendrier chinois au cours desquelles la fraîcheur s’installe et les chrysanthèmes font leur apparition.

Rosée froide 寒露

La période appelée Rosée froide débute cette année le 8 octobre selon le calendrier grégorien. La rosée est vue comme le signal du début de la saison froide en Chine. La température est maintenant beaucoup plus fraîche qu’à la période de la Rosée blanche, et on approche de l’époque de l’année où la rosée gèle. C’est une période de transition de la fraîcheur vers les frimas, elle précède une chute brutale des températures qui va mener aux premières gelées nocturnes. Le ciel est clair, les feuillages sont dorés... le Nord de la Chine s’enfonce dans l’automne tardif.

C’est autour de cette période appelée la Rosée froide que l’on ressent réellement le changement de saison. C’est là que se dessine un contraste net entre le Nord et le Sud de la Chine. Au Nord, la neige fait son apparition par endroits, alors qu’au Sud on approche seulement des premières fraîcheurs automnales.

C’est la saison qui ravit les admirateurs du chrysanthème dans tout le pays. Les Chinois adorent cette fleur depuis l’antiquité pour sa durabilité et pour ses couleurs variées. On ne compte plus les poèmes qui ont pour thème le chrysanthème. Les Chinois n’apprécient pas seulement ses fleurs, nombreux sont également les amateurs de vin de chrysanthème.

La Rosée froide signe la fin du passage des oies sauvages en route vers le Sud. Elles se sont mises en route depuis la Rosée blanche et les premières à prendre le départ arrivent déjà à destination pendant la période de la Rosée froide. Le proverbe dit « les premiers arrivés sont les premiers servis » et les oies qui arrivent les premières dans le Sud y sont accueillies comme des invités de marque. Chaque vol d’oies sauvages suit un chef de file qui ouvre la route pour les autres qui se placent à la queue leu leu ou forment un Y dans le ciel. Les chefs de file se relaient de temps en temps pour souffler.

Une fête importante au cœur des Chinois se tient pendant la période de la Rosée froide : c’est la fête Chongyang encore appelée le Double Neuf. Le 9e jour du 9e mois lunaire selon le calendrier chinois, les Chinois voyagent, visitent des lieux touristiques, escaladent des montagnes, ramassent des rameaux de cornouiller en fleur et surtout mangent des gâteaux « Double Neuf » pour célébrer cette période magique. L’automne est la saison des récoltes, c’est pourquoi cette fête s’associe toujours à l’abondance.

Les anciens considéraient le chiffre neuf comme le plus grand. Selon les principes du yin et du yang, qui forment la base de la vision chinoise du monde, le yin représente l’élément sombre tandis que le yang représente la vie et la lumière. Le chiffre 9 est considéré comme purement yang, d’où le nom Chongyang qui désigne cette fête, et qui signifie « double yang ». De plus, le terme chinois « neuf » est homonyme du terme « long », c’est pourquoi le « double neuf » évoque la longévité en bonne santé. Cette fête est donc traditionnellement dédiée aux personnes âgées.

On ne compte plus les poèmes écrits pour célébrer cette fête. Le plus connu s’intitule Pensant à mes frères à l'est du mont Huashan pendant la fête du Double Neuf, par Wang Wei (701-761):

Tout seul en terre étrangère

Je suis doublement nostalgique en ce jour.

Quand les frères portent du cornouiller dans la montagne

Chacun un rameau, et le mien manque.

Arrivée du givre 霜降

L’Arrivée du givre commence cette année le 23 octobre du calendrier grégorien. Ce terme solaire voit les rosées matinales geler et se transformer en givre : chaque jour il fait un peu plus froid. Le givre se forme lorsque la température à la surface de la terre descend en-dessous de 0°C.

L’Arrivée du givre est le dernier terme solaire de l’automne et il marque la transition entre automne et hiver. Les températures chutent sensiblement à cette période de l’année et les plantes et l’herbe se préparent à hiverner, les cultures non vivaces cessent de croître et se préparent à la récolte. La différence de température entre le Sud et le Nord s’accroît. Dans la plupart des provinces du Nord, la température moyenne descend en-dessous de 0°C, alors qu’au Sud, le gel reste un phénomène exceptionnel.

Les feuilles d’érable automnal couvertes de givre sont considérées comme l’une des scènes les plus pittoresques de cette période de l’automne tardif. Alors que la plupart des plantes ont perdu leurs feuilles, les feuilles d’érable virent à l’orange et au rouge vif, embrasant les montagnes sous les rayons du soleil comme les flammes d’un incendie. La Colline parfumée au nord-ouest de Beijing est l’un des plus beaux sites pour les amoureux de l’automne.

Dans l’étang, les feuilles de lotus laissent tomber leurs têtes et sèchent mais les racines attendent d’être récoltées pour finir sur la table des Chinois.

On mange des fruits de kaki qui finissent enfin de mûrir autour de cette période. Les plus sucrés sont ceux qui ont gelé en surface, et on dit que les manger vous garantit contre les refroidissements pour tout l’hiver. On peut les manger frais ou en sirop.

Les kakis contiennent jusqu’à deux fois plus de vitamines et de sucre que les autres fruits. Si l’on en mange un par jour, cela représente la moitié des apports journaliers conseillés en vitamine C. Cependant, même s’ils sont délicieux, il est déconseillé de manger les fruits de kaki à jeun et il est recommandé aux personnes souffrant de diabète ou de dyspepsie d’en manger en petites quantités. C’est également l’époque où les crabes poilus arrivent sur les marchés. Fruits de kaki et crabes poilus sont considérés comme des nourritures « froides » dans la culture chinoise, ce qui fait qu’on déconseille de les consommer ensemble.

Le temps se fait plus sec et chez de nombreuses personnes cela se traduit par des accès de toux. Pour protéger vos poumons, il est bon de consommer régulièrement des fruits et légumes frais. Par ailleurs, la médecine traditionnelle chinoise préconise les bouillies de céréales à cette époque parce qu’elles sont à la fois chaudes, nourrissantes et digestes.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos