Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Economie] Le groupe automobile Foton se lance sur le marché international

Je veux commenter  AN XINZHU 2017-11-15 04:17:49    Source:la Chine au présent

L'usine automobile de Foton

La stratégie gagnant-gagnant implique de penser « global » en produisant « local ». Le groupe Foton est la parfaite illustration de cette volonté de développement harmonieux.

Lorsque des réunions internationales importantes se tiennent en Chine, quels véhicules sont donc fournis aux dirigeants des différents pays ? Que ce soit lors du Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale, des Jeux olympiques 2008, du Sommet de l'APEC en 2014, ou du Sommet du G20 en 2016, les véhicules Foton, choisis par le gouvernement chinois pour leur grande fiabilité et leur qualité de service, servent de moyen de transport aux invités étrangers.

Constructeur automobile qui produit et vend le plus de véhicules commerciaux en Chine, Foton, marque nationale, accélère son rythme pour explorer le marché international. En 2016, dans un contexte où les exportations de véhicules chinois ont accusé un recul de 8 %, Foton a exporté 58 000 véhicules à l'étranger, soit une hausse de 9 % en glissement annuel, occupant la première place pendant cinq années consécutives parmi les entreprises automobiles chinoises.

Les nouvelles opportunités apportées par l'initiative des Nouvelles Routes de la Soie

Selon Chang Rui, vice-PDG du groupe Foton et directeur général du département des affaires d'outre-mer, l'initiative des Nouvelles Routes de la Soie apporte de nouvelles opportunités pour le développement du groupe à l'étranger : « La construction des infrastructures amorcée par les entreprises chinoises à l'étranger crée un grand besoin en véhicules commerciaux ; les entreprises chinoises vont acheter des équipements et ce sera aussi une belle occasion pour les producteurs de véhicules commerciaux chinois. Bien entendu, tout cela contribue à produire une image de marque positive. » Une dimension à ne pas négliger car les transports terrestres et maritimes sont les ailes de l'initiative des Nouvelles Routes de la Soie. Selon les statistiques du ministère chinois des Transports, trois ans après le lancement de cette initiative, la Chine a signé plus de 130 accords bilatéraux et régionaux en matière de transport avec les pays riverains des Nouvelles Routes de la Soie.

Dans les pays répartis le long des Nouvelles Routes de la Soie, Foton a participé à la construction de plusieurs projets. Il a acquis de riches expériences dans la livraison des véhicules et les prestations de services. Le chemin de fer Mombasa-Nairobi est, par exemple, l'une des premières lignes ferroviaires principales construites par la Chine à l'étranger. En tant que premier fournisseur de véhicules de chantier du projet, Foton a réajusté la conception de ses véhicules pour que ceux-ci s'adaptent mieux aux routes locales malgré des délais très courts et en surmontant les difficultés liées à la construction des infrastructures sur place.

Pour assurer la mise en service de ce projet important dans le cadre de l'initiative des Nouvelles Routes de la Soie, quelques dizaines de techniciens ont travaillé sur le chantier à tour de rôle. Après l'achèvement de ce projet, le temps de transport des passagers et des marchandises entre Mombasa, le premier port de l'Afrique de l'Est, et Nairobi, capitale du Kenya, a été réduit d'une dizaine d'heures à quatre heures environ. La mise en service de cette section d'un trajet de 480 km est étroitement liée aux différents véhicules et services garantis par Foton.

Il en est allé de même avec l'autoroute reliant Kashgar dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang et Thakot, ville dans le nord du Pakistan. Figurant parmi les premiers projets achevés le long du corridor économique Chine-Pakistan, la construction de l'autoroute va améliorer considérablement la situation du transport et promouvoir le développement économique et social dans cette région. Ici encore, Foton fournit des services pour tout le projet et envoie un groupe de professionnels pour former les techniciens afin de raccourcir la période d'adaptation pour maîtriser les performances des véhicules.

En Afrique du Nord, Foton concentre ses efforts sur l'Algérie mais étend également ses activités vers d'autre pays de cette région ; en Afrique de l'Ouest, au Sénégal, Foton essaie de fournir une solution au secteur du transport, où la durée de l'utilisation des camions lourds atteint en moyenne 26 ans, pour améliorer l'efficacité du transport dans l'ensemble des pays de cette région.

Foton a achevé 22 projets majeurs répartis dans 15 pays riverains des Nouvelles Routes de la Soie. Ces projets se trouvent principalement dans les pays d'Afrique et d'Asie du Sud-Est. Le groupe a vendu plus de 2 000 véhicules. Actuellement, Foton met en œuvre 41 projets et environ 5 000 véhicules seront vendus dont la plupart sont des véhicules de chantier et des camions poids lourds.

Une stratégie planétaire

Depuis sa création en 1996 jusqu'en 2016, le groupe Foton a produit et vendu au total 8 millions de véhicules et ses produits sont vendus sur 110 marchés du monde. Pendant 13 années consécutives, Foton est resté au premier rang des constructeurs automobiles chinois de véhicules commerciaux. Pendant le XIIe Plan quinquennal (2011-2015), Foton a investi au total 23 milliards de yuans pour s'équiper des chaînes de production sophistiquées de niveau mondial, qui permettront une capacité de production maximale de 1,73 million de véhicules.

Étant l'une des premières entreprises automobiles « sorties du pays », Foton a établi en 2004 un département chargé des affaires pour l'étranger afin de prospecter le marché mondial. « Les simples transactions commerciales ne suffisent pas pour faire plus de progrès sur le marché d'outre-mer et maintenir une croissance soutenue. Ce n'est qu'à travers la localisation et l'industrialisation que le groupe peut entrer sur le marché international et ouvrir la coopération gagnant-gagnant avec le pays d'accueil », explique Chang Rui. Foton s'est déjà transformé d'une société de commerce en un producteur qui s'enracine sur le marché étranger et possède des centres de production dans des pays tels que l'Inde, la Thaïlande et la Russie. Le groupe ne cesse d'accélérer son rythme dans l'exploration du marché mondial.

Après des années d'efforts sur ce marché, Foton possède aujourd'hui cinq centres de production importants : au Brésil, en Inde, en Thaïlande, en Russie et en Chine ; ainsi que neuf sociétés de distribution qui sont réparties dans des pays comme l'Australie, l'Indonésie, le Vietnam, l'Algérie et le Kenya. Le groupe a produit et vendu toutes sortes de véhicules commerciaux à l'étranger. Il a créé des usines d'assemblage dans une vingtaine de pays et amorcé 34 projets d'assemblage. Il a encore établi des centres de recherche dans plusieurs pays dont le Japon et l'Allemagne pour répondre dans les meilleurs temps aux exigences de la fabrication des véhicules destinés aux travaux publics portant sur toutes sortes d'infrastructures.

Selon Chang Rui, les pays du tiers monde, représentés par les pays africains, sont les marchés principaux des véhicules commerciaux chinois. Comme le niveau de consommation est faible dans ces pays, le marché local regorge de véhicules d'occasion venant de l'Europe et des États-Unis. Les véhicules chinois qui ont un bon ratio qualité/prix fournissent plus de choix aux consommateurs locaux. « Les pièces de rechange, les services et la qualité constituent les avantages majeurs des véhicules Foton. » Le groupe Foton et le Fonds Chine-Afrique pour le développement ont ainsi établi un partenariat stratégique. Foton va explorer le marché africain en profitant de la plate-forme nationale de financement et implanter cinq usines de fabrication en Afrique ; certaines pièces détachées vont être produites dans les pays locaux.

L'Amérique latine est un autre marché stratégique de Foton, représentant 25 % de la part de ses marchés étrangers. En plus du Brésil, la Colombie, le Chili, le Pérou et le Mexique sont les cibles de Foton pour appliquer sa stratégie de répartition de la capacité de production.

La localisation fait disparaître les obstacles au développement

Depuis longtemps, la question des pièces détachées et des services constituent des obstacles qui empêchent les entreprises automobiles de se développer sur le marché étranger et freinent les consommateurs dans le choix des produits chinois. Afin de pallier cette difficulté, selon Chang Rui, le groupe Foton a établi 1 500 magasins de pièces détachées et 2 000 points de services à l'étranger. Il a en outre établi deux réserves de pièces de rechange en Thaïlande et en Russie. D'ici fin 2017, il va achever la construction de six centres de pièces de rechange implantés dans plusieurs pays. La valeur des pièces de rechange en réserve à l'étranger totalise aujourd'hui 200 millions de dollars.

Pour s'implanter sur les marchés étrangers et promouvoir la création des emplois locaux et d'industries complexes, Foton suit le principe du développement dit de « la localisation », dont l'objectif n'est autre que la production locale des pièces détachées. Pour les camionnettes Foton fabriquées au Brésil, plus de 65 % des pièces qui les composent sont produites localement. En Algérie, pays économiquement moins développé, Foton envisage de porter le pourcentage des pièces localement produites à 40 % en 2020. Selon certaines estimations, le projet va créer plus d'un millier d'emplois pour le pays.

La localisation de la production va déplacer les maillons de la vente et des services vers ces pays. En Thaïlande, dès 2015, Foton a établi en deux ans toute une chaîne industrielle englobant la production et la vente. Ce pays abrite l'usine-modèle de Foton qui a réalisé la localisation de la production et de la gestion. Le résultat de cette stratégie gagnant-gagnant s'est concrétisé le 6 décembre 2016 avec la sortie de l'atelier du premier camion produit dans ce pays. Il s'agit, évidemment, d'un produit conforme en tous points aux normes de l'UE sur les pays d'origine. Ce mode de production est appelé à être généralisé pour un nombre croissant de produits. Ces produits haut de gamme seront exportés vers des pays en Asie-Pacifique tels que la Malaisie, l'Indonésie et l'Australie.

En 2017, les exportations de véhicules Foton sont estimées à 70 000 unités, fournissant de surcroît aux différents pays du monde des moyens de transport « verts ». En 2020, la capacité de production de Foton sera estimée à 272 000 véhicules avec l'ambition affichée de pénétrer le marché de l'UE.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos