Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Environnement] La piste cyclable aérienne attire beaucoup d’attention

Je veux commenter  ZHANG HUI 2017-12-14 04:11:01    Source:la Chine au présent

La piste cyclable aérienne attire beaucoup d'attention.

«C'est une sensation grisante de survoler la ville à vélo. La piste sinueuse surplombe le centre-ville animé de Xiamen et offre des points de vue imprenables sur la ville. C'est un vrai plaisir de s'y promener tout en discutant avec ses amis », confie Song Hua, un doctorant de l'université de Xiamen, encore rayonnant d'excitation au souvenir de sa ballade sur la première piste cyclable aérienne de Chine.

Une innovation pour l'écomobilité

La piste cyclable aérienne qu'a parcourue Song Hua est située au cœur de l'île de Xiamen. Avec ses 7,6 km, c'est la plus longue piste cyclable aérienne du monde. Sa construction a débuté en août 2016 et n'a duré que 5 mois. Elle a été mise en service le 26 janvier 2017.

L'île de Xiamen constitue le centre de la ville éponyme, et comprend de nombreux pôles commerciaux d'envergure, des quartiers d'affaires et des zones résidentielles. Malgré sa superficie limitée, l'île héberge une forte population dont la densité se répercute sur la circulation. Sa rapide urbanisation a également engendré un certain nombre de problèmes. Ainsi, l'explosion du nombre de véhicules motorisés qui ont pris d'assaut le réseau routier de l'île l'a complètement congestionné. Afin de soulager le trafic, Xiamen a fait usage avec créativité de réseaux à plusieurs niveaux. Le système de transport en commun rapide BRT (Bus Rapid Transit) est un réseau de viaducs desservant l'île. En opération depuis septembre 2008, c'est le premier réseau aérien de transport en commun rapide du pays. La piste cyclable a été montée le long de ce réseau, à 5 m du sol et sous les voies du BRT, elles-mêmes à une hauteur de 9 m. Elle court entre les stations BRT de Hongwen et de Xianhou.

Rao Jianhui, directeur du projet de construction de la piste, explique qu'au début, différents itinéraires étaient envisagés. Le choix de suivre le tracé du BRT a été dicté par deux raisons majeures : premièrement, la piste pourrait réutiliser les infrastructures du réseau déjà en place et deuxièmement, le réseau connectant de nombreux centres commerciaux et des zones densément peuplées, la piste cyclable correspondante servirait un large public.

Un circuit habilement aménagé

En découvrant la piste aérienne, Song Hua avait été impressionné par les aires de repos. « On n'est pas obligé de parcourir la piste d'une traite, si l'on est fatigué ou que l'on souhaite faire une pause pour admirer la vue, il est très facile de trouver un endroit pour s'arrêter en bordure de piste. »

« De nombreuses sections ont été aménagées pour permettre de faire un tête-à-queue, de se reposer ou de ralentir. Si vous ratez une sortie, il est très facile de rectifier le cap », assure Wei Jianlong, un membre du personnel du Centre municipal de gestion de la piste cyclable.

D'après M. Wei, la piste comporte 11 points d'entrée et autant de sorties, croise trois passerelles piétonnes et dessert les stations BRT et arrêts de bus environnants. Dès que la ligne de métro en construction sera terminée, deux de ses arrêts viendront compléter la desserte de la piste. Par ailleurs, il y a sept aires de parking équipées d'ascenseurs à vélo. Le parcours connecte trois zones industrielles, cinq grands quartiers résidentiels, trois gros centres commerciaux et quelques établissements de service public, dont le Centre de service municipal.

« Notre premier tour sur la piste aérienne était en partie motivé par notre curiosité à son égard. C'était à l'occasion d'un dîner entre camarades de classe dans un restaurant situé dans l'un des centres commerciaux en bordure de piste. C'était vraiment pratique, le restaurant n'était qu'à quelques minutes de la sortie », raconte Song Hua.

Depuis la mise en service de la piste, le trafic y avoisine les 5 000 usagers quotidiens. Wu Yuanquan, un résident local confie qu'il avait l'habitude de se rendre au bureau en voiture, parfois en bus BRT. Dorénavant il prend le vélo. « Avant, je prenais la voiture pour aller travailler, mais ça bouchonne souvent. L'autre option est de prendre le BRT, mais les bus sont surchargés aux heures de pointes. Je suis donc pleinement satisfait d'avoir la piste cyclable à ma disposition. Cela me permet non seulement de réduire mon temps de trajet, mais aussi de faire un peu d'exercice. »

Reliée au système de transports en commun, la piste cyclable aérienne est une solution pour le dernier kilomètre.

Une séduisante ceinture verte

De nombreux résidents qui n'habitent pas dans les environs ont également fait le déplacement spécialement pour découvrir la nouvelle piste aérienne, qui est devenue une véritable attraction touristique. « Beaucoup de mes camarades ont essayé la piste aérienne, tous l'ont adorée ! Vous savez, c'est la première de Chine. Nous y avons fait un tour pour la première fois une fin d'après-midi du mois de mai. C'était très agréable de filer le long de la piste surélevée et de sentir la brise sur sa peau. C'est une majestueuse passerelle qui s'enroule et se déroule au fil des rues et des quartiers », s'extasie Song Hua.

Les splendides vues qui ponctuent le trajet incluent des centres commerciaux éblouissants, mais aussi de jolis parcs à la végétation luxuriante et aux lacs cristallins. Le charme du paysage et la fraîcheur de l'air de Xiamen inspirent aux cyclistes un sentiment de gaieté et de légèreté qu'ils sont nombreux à relater.

« Pendant la période de la fête du Printemps, le trafic a approché la capacité maximale de la piste presque tous les jours entre 9 h et 14 h et on a dû prendre des mesures pour limiter l'accès et assurer la fluidité du trafic », déclare Wei Jianlong. La capacité maximale de la piste cyclable est de 2000 vélos par heure dans chaque direction avec une vitesse maximum de 25 km par heure.

La piste cyclable arbore un revêtement vert avec des zones de ralentissement orange et des aires d'attente bleues. D'après Wei Jianlong, la piste est équipée de cameras tous les 200 m, ce qui permet au centre de contrôle d'observer la situation en temps réel. Afin de garantir la sécurité des usagers et la fluidité des opérations, des gardes sont postés à chacun des accès et à chacune des intersections.

La piste aérienne est exclusivement réservée aux cyclistes, et l'accès est refusé à tout véhicule motorisé (véhicules électriques inclus) ainsi qu'aux piétons. « Ses points d'accès sont tous équipés d'un système de contrôle des entrées. Embarquant des technologies de “stereo-imaging” et de “smart-scanning”, le système est capable de détecter n'importe quel véhicule non-conforme et de lui interdire l'entrée tout en envoyant un signal d'alarme au centre de contrôle », annonce fièrement M. Wei. Grâce à ce système de gestion efficace et de contrôle dynamique, la piste n'a jusqu'à présent aucun accident à déplorer.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos