Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

A la rencontre du thé Bi Luo Chun

Je veux commenter   2018-05-24 10:26:11    Source:Chine-info.com

Le thé Bi Luo Chun, originaire de la ville de Suzhou et connu depuis les temps anciens, a hérité de l’élégance de cette ville ainsi que de son histoire millénaire.

L’infusion du thé vert Bi Luo Chun s’effectue en jetant lentement les feuilles de thé dans une tasse d’eau à 80°C afin de réveiller doucement les feuilles frisées. Les feuilles infusent et s’allongent dans l’eau en produisant un parfum délicat. Au goûter, le thé doit sentir la fraîcheur du printemps. Les feuilles de thé récoltées avant Qingming (5 avril) sont jeunes et tendres avec un parfum doux et un goût moelleux, qui sont les plus grandes qualités du Bi Luo Chun.

Maître Yan Jielong a hérité des secrets de fabrication du thé Bi Luo Chun, désormais patrimoine culturel immatériel de Chine, après 38 ans d’apprentissage. De père en fils, la famille Yan est connue en Chine pour leur savoir-faire du thé.

Chaque année, la période solaire qui s’étend entre Chunfen (21 mars) et Guyu (20 avril) est la période la plus active pour les maîtres de thé et M. Yan.

La récolte commence à 5h du matin et dure jusqu’à 9h ; les feuilles sont triées entre 9h et 15h ; puis commence la cuisson des feuilles de thé qui se prolonge jusqu’à minuit. Afin de récolter les feuilles les plus jeunes et les plus fraîches pour faire un thé de grande qualité, il faut tenir ce rythme pendant un mois.

La récolte des feuilles thé fraîches

On récolte principalement un bourgeon avec une feuille, les premiers bourgeons faisant entre 1,6 à 2 centimètres de long. Pour fabriquer un kilogramme de Bi Luo Chun, il faut généralement 68 à 74 mille bourgeons. Pour les Bi Luo Chun de plus grande qualité, il faut environ 90 mille bourgeons.

Sélection des feuilles de thé

Les feuilles fraîchement récoltées sont ensuite être triées afin d’éliminer les vieilles feuilles, les feuilles brisées et autres impuretés. Ensuite, elles sont placées dans un endroit sombre et frais, un processus qui favorise à développer le parfum du thé.

Dernière étape, la cuisson du thé. C’est la clé de la fabrication. Selon Maître Yan, à cause de la fraicheur et la fragilité des feuilles de Bi Luo Chun, il n’y a que la technique traditionnelle qui permet de réaliser un thé de bonne qualité. Cette technique nécessite un bois d’un arbre fruitier qui ne se trouve que dans la région. Ce bois est utilisé pour chauffer le wok dans lequel on va faire sauter, frotter et sécher les feuilles de thé, tout en contrôlant la température de la cuisson.

La cuisson du thé

Lorsque la température du wok atteint 300°C, on fait sauter les feuilles de thé fraîches jusqu’à ce qu’elles pertent leur éclat, deviennent molles et commencent à diffuser leur parfum. À cette température, les enzymes et les ferments commencent à être détruits. On réduit ensuite la température à 160°C et on frotte les feuilles de thé à la main pour qu’elles prennent une forme longiligne. On continue de réduire la température à 120°C et les feuilles commencent à former une petite boule avec des petits poils blancs. A 90°C, les feuilles commencent à sécher. C’est là que l’on frotte et fait rouler légèrement les feuilles pour fixer la forme et réduire l’humidité. Les feuilles qui ont été brisées pendant la cuisson sont triées et jetées tandis que les feuilles intactes sont disposées sur du papier murier. On place ensuite le tout dans le wok pour prolonger le séchage.

Le séchage

Dans la technique traditionnelle, les mains sont les meilleurs outils pour garantir une bonne qualité du thé. Les maîtres du thé acquièrent la technicité et l’habilité dans les mains qui permettent de manipuler les feuilles de thé à haute température. Mais aujourd’hui, il y a de moins en moins de personnes qui maîtrisent cet art. Maître Yan et d’autres héritiers de cette technique ancestrale tentent de préserver cet artisanat en essayant de sensibiliser les jeunes sur la beauté de cette technique.

Huanran

Organisme International de Culture et d’Art

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos