Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

Persévérance dans la lutte contre la pauvreté

Je veux commenter   2018-06-06 08:12:04    Source:la Chine au présent

Crédit photo: CNS

« Si la Chine a obtenu d'excellents résultats en matière de réduction de la pauvreté, c'est parce que le gouvernement a toujours accordé une place importante au travail dédié à cette cause, en définissant des objectifs clairs dans l'assistance aux démunis. La Chine a donné l'exemple à d'autres pays dans ce domaine », a indiqué Ana Paula de la O Campos, conseillère du programme de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) pour la réduction de la pauvreté rurale.

L'élimination de la pauvreté constitue une partie importante des articles de La Chine au présent. Lors de la dernière discussion sur les sujets de reportages de notre rédaction, nos collègues étrangers venant de différentes régions, telle que l'Europe, l'Amérique latine et le Moyen-Orient, ont montré beaucoup d'intérêt sur ce sujet : « Pourquoi le leader chinois suit-il personnellement l'évolution de la réduction de la pauvreté ? » Ils se sont rendus compte que la lutte contre la pauvreté a été la plus grande préoccupation de Xi Jinping depuis le début de sa carrière politique, soit depuis plus de 40 ans. Nos journalistes comptent découvrir, à travers les expériences de vie du président chinois, d'où lui vient cette détermination inébranlable...

Le père de Xi Jinping, Xi Zhongxun, fut l'un des fondateurs de la République populaire de Chine. Au mois de décembre 1968, Mao Zedong a envoyé les jeunes intellectuels dans les campagnes pour être « rééduqués » auprès des paysans pauvres. Au début de l'année 1969, Xi Jinping, à peine âgé de 16 ans, est alors envoyé chez un agriculteur du village de Liangjiahe à Yan'an (province du Shaanxi). Il y passera sept années et deviendra le secrétaire de la cellule du Parti du village. Au cours de cette expérience, il a été particulièrement choqué par la mendicité des femmes et des enfants qui quittaient le village. Ayant vécu aux côtés des agriculteurs, Xi Jinping connaît parfaitement la situation réelle des agriculteurs chinois, ce qui l'incite aujourd'hui à lutter vigoureusement et à long terme contre la pauvreté.

En 1982, Xi Jinping est allé travailler à Zhengding (province du Hebei) en tant que secrétaire adjoint du Comité du Parti de district. N'ayant pas de dortoir, il dormait dans son bureau sur un lit fait de deux bancs et une planche. À cette époque, les conditions de vie dans les régions rurales du Hebei étaient très dures et l'hygiène absente.

En 1988, Xi Jinping a assumé la charge de secrétaire du Comité du Parti pour la préfecture de Ningde (province du Fujian). Il a été impressionné par le « bateau de famille » local — un bateau de pêche délabré, bas de plafond, sombre et humide, sur lequel vivaient ensemble toutes les générations d'une même famille, sans électricité et sans eau. En raison des mauvaises conditions de vie, les pêcheurs étaient généralement de petite taille. La misère et la discrimination sociale leur ont donné un fort sentiment d'infériorité. Xi Jinping a décidé de mener un combat pour aider ces villageois.

En 1997, Xi Jinping s'est rendu pour la première fois à Xihaigu (appellation commune des districts pauvres situés au sud de la province du Ningxia). Il a été très surpris de voir la misère de beaucoup de familles qui n'avaient pas assez de nourriture ni de vêtements, et rien d'autre que quatre murs en guise de logement. Il n'imaginait pas qu'il pût encore exister des endroits aussi pauvres alors que la réforme et l'ouverture avait été mise en place presque 20 ans auparavant.

Au mois de novembre 2013, Xi Jinping a effectué une visite dans le village de Shibadong, à l'ouest de la province du Hunan. La majorité des villageois étaient des personnes âgées, femmes et enfants ; presque tous les jeunes hommes quittaient le village pour travailler en ville. « Il est impossible d'y faire une grande carrière. Je leur ai dit qu'il valait mieux apporter des cochons noirs, un bœuf ou des chèvres à chaque foyer. Les villageois âgés ont été satisfaits d'entendre ces paroles et ont manifesté leur approbation », raconte Xi Jinping. Suite à cette visite, il a proposé un plan de lutte ciblée contre la pauvreté.

Depuis le XVIIIe Congrès du PCC en 2012, le secrétaire général Xi Jinping a effectué plus de 30 visites à travers le pays, toutes concernant la réduction de la pauvreté. Le président chinois a arpenté les quatorze zones touchées par la pauvreté extrême. Pendant cinq ans, il a évoqué la lutte contre la pauvreté à chaque allocution du Nouvel An et, joignant le geste à la parole, chaque nouvelle année a débuté par la visite d'une zone démunie afin de faire avancer la lutte contre la pauvreté.

« Xi Jinping a connu des expériences marquantes liées à la pauvreté. Elles ont créé chez lui un fort sentiment de mission personnelle pour le bien du peuple et de responsabilité politique », a déclaré Wang Yang, vice-premier ministre du Conseil des affaires d'État d'alors. Faire que tous les Chinois sortent de la pauvreté et traiter la lutte contre la pauvreté comme une bataille à gagner, voilà la promesse faite au peuple par Xi Jinping et le PCC.

Ayant vécu aux côtés des agriculteurs, Xi Jinping connaît parfaitement la situation réelle des agriculteurs chinois.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos