Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

Contribution importante de la Chine à la réduction de la pauvreté dans le monde

Je veux commenter  XU LIN 2018-11-05 06:53:14    Source:la Chine au présent

--- Interview d’António Guterres, secrétaire général de l’ONU

Le 25 septembre 2015 se déroule au siège de l’ONU, à New York, le Sommet des Nations Unies sur le développement durable.

« Le développement chinois a déjà permis à des centaines de millions de personnes de sortir de la pauvreté. De plus, la Chine s’engage à éradiquer l’extrême pauvreté du pays d’ici 2020. Tout cela constitue la contribution chinoise la plus importante à la réduction de la pauvreté dans le monde », a déclaré António Guterres, secrétaire général de l’ONU, lors d’une interview accordée à China.org.cn, en marge du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine, le 3 septembre 2018. « La Chine a réalisé le plus grand apport à la réduction de la pauvreté dans le monde durant les dix années écoulées », a-t-il poursuivi. Sur la réussite chinoise concernant la réduction de la pauvreté, António Guterres fait donc preuve de constance.

Depuis toujours, les Nations Unies cherchent à lutter contre la pauvreté en veillant à ne laisser personne de côté. En septembre 2015, les pays membres des Nations Unies ont adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui comprend 17 objectifs principaux de développement durable, dont le plus important est l’éradication de la pauvreté, sous toutes ses formes, dans le monde. En 2017, à l’approche de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté (le 17 octobre), M. Guterres a appelé, dans une vidéo, tous les pays à travailler ensemble sur la base du programme pour « garantir une Terre saine, construire une communauté internationale pacifique et inclusive, et assurer la vie et la dignité des hommes. »

Il a souligné que la Chine avait fait du bon travail pour donner satisfaction au monde dans le domaine de l’élimination de la pauvreté, et que la plus grande contribution de la Chine était « ses propres réussites de développement ».

« En outre, l’autre grande contribution de la Chine pour réduire la pauvreté dans le monde tient à sa politique de coopération gagnant-gagnant et au développement commun orientés vers les pays africains. Le Sommet de Beijing du Forum de coopération sino-africaine a pour objectif de soutenir le développement des autres pays et d’éliminer la pauvreté du monde. En général, ces deux grandes contributions chinoises sont les plus importantes dans la réalisation des objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU. »

À la question posée sur la détermination chinoise à éliminer l’extrême pauvreté du pays d’ici 2020, M. Guterres a déclaré qu’il était convaincu que la Chine pouvait réaliser cet objectif à la date prévue, et que cet objectif correspond à un engagement solennel donné par le président chinois Xi Jinping, le gouvernement chinois et la société chinoise. Pendant les 40 années de réforme et d’ouverture, la Chine a obtenu des résultats remarquables dans la croissance économique et l’éradication de la pauvreté, ce qui démontre la détermination et le leadership du gouvernement chinois.

D’un autre côté, lors d’une interview précédente, M. Guterres avait souligné que si la prospérité constituait la base pour permettre aux gens de mener une belle vie, il faudrait néanmoins que cette prospérité soit mondiale et juste afin de résoudre le problème de la pauvreté. De ce fait, il faut dire que les concepts de « communauté de destin pour l’humanité » et de mondialisation juste caractérisée par la prospérité commune et le développement commun, proposés par la Chine, sont les garanties pour lutter contre la pauvreté en Chine et dans le monde.

« Je suis sûr qu’après 2020, la Chine poursuivra son programme systématique afin de continuer à réduire la pauvreté ainsi que pour créer une société dans laquelle non seulement le développement est une priorité, mais aussi dans laquelle la lutte contre les inégalités et la capacité à faire bénéficier tous les avantages des temps modernes seront atteintes », a affirmé M. Guterres, qui s’est par ailleurs montré très confiant dans les futures mesures de la Chine pour réduire la pauvreté.

António Guterres, secrétaire général de l’ONU

Au printemps 2018, M. Guterres était venu en Chine pour participer à la Conférence annuelle du Forum de Boao pour l’Asie. Il avait alors confié : « Je porte souvent un intérêt profond au développement politique, économique et des relations internationales de la Chine. Elle joue un rôle très important dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et la coopération Sud-Sud. L’initiative “la Ceinture et la Route” est un bon exemple de cette coopération. » Lors du forum, il a de nouveau répété : « L’initiative ‘‘la Ceinture et la Route’’ peut relier les gens et les marchés de l’Asie, de l’Europe et de l’Afrique, et aider à construire un monde plus équitable, plus pacifique et plus prospère. »

Lors de cette interview exclusive, il a une nouvelle fois fait part de son opinion sur le partage des expériences de la Chine avec les autres pays concernant la réduction de la pauvreté à travers la coopération Sud-Sud et l’initiative « la Ceinture et la Route ». « Les investissements chinois dans les autres pays soutiennent énergiquement leur développement. Ces investissements permettent aux Africains de participer au processus et aux projets de développement sur leur continent, et de tirer bénéfice au maximum de la coopération avec la Chine. La coopération de la Chine avec les autres pays a apporté une contribution importante à la réduction de la pauvreté dans le monde et à la réalisation d’autres objectifs de développement, tout en créant des synergies qui permettront à l’économie mondiale de prospérer grâce à la coopération internationale et qui donneront davantage de bénéfices à la population mondiale. »

Après l’interview, M. Guterres a écrit une épigraphe pour le livre The Way Forward — Stories of Poverty Reduction in China. « Ce livre est le témoin de l’histoire la plus belle du monde : la grande réussite chinoise dans le domaine de la réduction de la pauvreté promeut énergiquement le développement économique et social. »

Ce livre est une production conjointe du Centre international de la réduction de la pauvreté de Chine et du média China.org.cn, qui est publié par les Éditions en langues étrangères du Groupe international de publication de Chine. Il présente 22 cas typiques de la réduction de la pauvreté en Chine, rédigés par des étrangers (États-Unis, Grande Bretagne, Canada, Italie et d’autres pays) qui se distinguent par leur excellente connaissance des pratiques chinoises. Le livre raconte non seulement des histoires personnelles relatives à l’éradication de la pauvreté dans des régions très pauvres comme le Tibet, le Xinjiang, le Sichuan et le Guizhou, mais il illustre aussi le fonctionnement de la solidarité. Par exemple, la coopération entre la province du Fujian et la région autonome hui du Ningxia ou encore les entreprises impliquées dans la réduction de la pauvreté des districts défavorisés. De plus, le lecteur trouvera des informations sur l’avancement des projets de la coopération internationale pour lutter contre la pauvreté, par exemple, les prêts accordés par la Banque mondiale pour soutenir la réduction de la pauvreté. Sous un angle international, ce livre est une introduction objective de la solution chinoise et de sa sagesse qu’offre la Chine à la réduction de la pauvreté dans le monde ; il expose également la réelle portée mondiale de la pensée de Xi Jinping sur la lutte contre la pauvreté.

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos